« Tous malades ! » de Neil Gaiman et Stephen Jones

Tous malades - Un recueil de sales poèmes de Neil Gaiman et Stephen JonesLes éditions Bragelonne continuent de nous étonner. En la rentrée 2006, pour inaugurer l’arrivée de leur nouvelle collection horreur, Alain Névant nous a proposés cet étrange et bel objet : un recueil de sales poèmes, dans un format inhabituel pour l’éditeur (13×20 cm), avec une couverture cartonnée imitation cuir du plus bel effet, sous une jaquette illustrée avec talent par Boulet. Cerise sur le gâteau, l’intérieur est agrémenté de petites illustrations fort sympathiques, la plupart en relation avec les textes.

D’accord, mais mis à part le plumage, qu’en est-il du contenu ? Attendez-vous à un lot de surprises, car il s’agit d’un recueil rare par son thème (des poèmes macabres), et par ses auteurs. En effet, Neil Gaiman (on ne le présente plus) et Stephen Jones (auteur anglo-saxon de fantastique reconnu hors de nos frontières) ont réuni vingt-neuf auteurs d’horizons différents afin qu’ils rédigent chacun un poème tout à la fois humoristique et effrayant. Si Robert Bloch, Ramsey Campbell, James Herbert, S. P. Somtow, Kim Newman ou encore le scénariste de comics Alan Moore sont ici dans leur domaine de prédilection, nous retrouvons aussi Terry Pratchett, Gene Wolfe, Storm Constantine ou Diana Wynne-Jones (plus connue pour ses romans jeunesse, dont Le Château de Hurle, adapté par Hayao Miyazaki). Et bien d’autres…
De l’introduction à l’épilogue, chaque texte est en vers et rimes. Plusieurs poèmes prennent les points de vue de sales mômes, qui assistent aux événements horribles touchant les grandes personnes quand ils ne les provoquent pas eux-mêmes ! Un monstre dans les vécés, des gamins satanistes manipulés par un nounours violeur, un menu de cantine pas très catholique, divers cas de cannibalisme, des apparitions de fantômes et autres revenants, etc. Bref une petite perle de comptines noires qui fera un cadeau original pour débuter l’année avec une bonne dose de frayeur et d’humour… noir bien entendu !

 

Chronique de Yohan ‘1185’ Vasse

Éditeur Bragelonne
Auteur Neil Gaiman et Stephen Jones
Pages  137
Prix 15€

Nous en pensons ...

Notre avis

4.5

Une petite perle de comptines noires avec une bonne dose de frayeur et d’humour... noir.

User Rating: Be the first one !

A propos de Richard

Richard
"Ça mériterait un bon coup de pinceau" que j'ai eu la folie de dire. "Tiens voila les clés" fut leur réponse. Voila comment on se retrouve webmaster chez PdE...

Consulter aussi...

« Les pierres de fumée – 1, 2 & 3 » d’Eric Boisset

Les humains et les roomajads, des lézards humanoïdes, vivaient jadis en bonne intelligence. Ils s’affrontent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.