« Le Prophète et le Vizir » de Yves et Ada Rémy (Dystopia Workshop)

le prophete et le vizir-Yves et Ada RémySous une belle couverture à rabats, ce petit livre annonce le retour du couple Rémy, auteur du magnifique Les Soldats de la mer en 1968, corpus de nouvelles à la frontière du fantastique qui a marqué les lecteurs à chacune de ses rééditions, la dernière datant d’une bonne dizaine d’années. C’est donc avec un plaisir mêlé d’appréhension que l’on découvre les deux nouveaux récits d’Yves et Ada Rémy, absents du monde littéraire depuis la publication de La Maison du Cygne en 1978.

L’Ensemenceur est le récit de voyage d’un pêcheur d’huîtres du Bahreïn au VIIIe siècle de l’Hégire (XIVe siècle des chrétiens). Kemal bin Taïmour possède un don : il sait quelles huîtres cachent une perle. Cette grâce d’Allah s’accompagne d’une particularité physique. Son sixième doigt à la main droite attire l’attention de l’émir Nour al-Din Malek qui réunit à sa Cour tous les devins difformes afin qu’ils prédisent le jour où ses ennemis l’attaqueront. Tour à tour torturés puis choyés dans la luxure, les voyants ne savent que babiller un langage incompréhensible. Le pêcheur du Bahreïn doit alors en extraire la vérité. Mais à leur contact, son don lui échappe, ses prédictions concernent des siècles futurs et non l’avenir proche. L’émir décide alors de le vendre. Ainsi commence le long périple de Kemal, ballotté de princes en marchands, esclave puis homme libre. Son voyage l’emmène jusqu’au royaume de Grenade en voguant le long des côtes des Infidèles, puis en Afrique du Nord…

Chaque étape de son voyage est marquée par la vision d’un avenir lointain et, selon le vœu d’Allah, Kemal délivre ses prophéties, même lorsqu’un mensonge lui épargnerait la souffrance, semant ainsi les graines d’un possible monde meilleur.

La seconde nouvelle, beaucoup plus courte, apporte une réponse à la prophétie de Kemal bin Taïmour concernant Les Huit Enfants du vizir Fares Ibn Meïmoun. La cruauté et l’orgueil dont fait preuve le vizir depuis sa conquête de Tunis menacent la vie de ses enfants. Le vizir élabore alors un plan pour soustraire sa descendance au couperet du destin durant le temps de la prophétie. L’affrontement entre les pions du Destin et les serviteurs du vizir a pour cadre le Chott el-Jérid, un désert de sel brûlé par le soleil, où les mirages désorientent les fous qui osent s’y aventurer. D’une manière théâtrale, les auteurs posent le décor, introduisent les protagonistes et déroulent le drame qui se joue sous nos yeux jusqu’à sa conclusion incertaine…

Sans une once de magie, ces deux récits nous entraînent pourtant dans un voyage dépaysant, empreint des mystères du Proche-Orient et de la découverte de la culture islamique, avec en filigrane, un message de tolérance, le tout porté par l’écriture poétique d’Yves et Ada Rémy. Une belle introduction à la réédition des Soldats de la Mer (disponible en version numérique chez le même éditeur).

macaron_pde75

Nous en pensons ...

Notre avis

3.7

Sans une once de magie, ces deux récits nous entraînent pourtant dans un voyage dépaysant, empreint des mystères du Proche-Orient et de la découverte de la culture islamique, avec en filigrane, un message de tolérance, le tout porté par l’écriture poétique d’Yves et Ada Rémy. Une belle introduction à la réédition des Soldats de la Mer

User Rating: Be the first one !

A propos de Yoh

Yoh
Fidèle lieutenant de la nef PdE depuis de nombreuses années, Yohan en est finalement devenu le capitaine durant une longue période. Il a quand même réussi à caser ses nouvelles et dessins dans Présences d'Esprits et AOC bien sûr, mais aussi dans Légendes ! et Monstres ! ainsi que pour plusieurs jeux de rôle comme Te Deum pour un massacre, Mississippi, Sunda Mizu Mura. Entre autres...

Consulter aussi...

« Sous le soleil de cendres » de Claire et Robert Belmas

23e siècle. Des années de guerres et de catastrophes climatiques ont décimé l’humanité. Dans ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.