« Baroudeur » de Jack Vance (nouvelles)

baroudeur-jack-vance-actusfAssez éloignés de la science-fiction classique et écrits il y a plus de cinquante ans, ces textes qui n’ont pas vieilli restent innovants dans l’imaginaire et la Fantasy.

Dans La Princesse Enchantée, Jack Vance nous rappelle que notre subconscient nous rend parfois aveugle ; c’est le cas de Carol après une bien cruelle épreuve. Tout en imaginant la possibilité d’enregistrer les fantasmes mentaux et les rêves des individus afin de les projeter sur des spectateurs influençables, il trouvera aussi une solution au drame de cette jeune fille.

Personnes Déplacées conjecture une multitude d’entités qui surgissent sur Terre à l’improviste et se répandent à foison. Comment accueillir ces Trogs et limiter leur invasion ? Aucune mesure ne semble pouvoir y faire face, lorsque apparaît une solution, aussi simple que naturelle.

Papillon de Lune nous plonge dans un monde où chacun doit masquer son visage et adopter une identité d’emprunt. C’est aussi le nom du masque que porte le détective Edwer Thissel à la poursuite d’un bandit. Dans cet univers, il est de bon ton de s’exprimer en musique en utilisant les instruments adaptés aux situations. Parodiant les comportements outranciers de la société, Vance fait prendre aux événements une étrange tournure. Après avoir rencontré de nombreux masques et entendu une kyrielle d’instruments de musique, Edwer réussira sa mission au moyen d’un quiproquo inattendu.

Le Bruit. Dans l’espace, Charles Evans dérive dans une chaloupe de sauvetage puis se pose sur une planète inconnue. Est-ce le paradis ? Pour lui, oui, il nous le décrit dans son journal de bord. Paysages changeants, lacs, bois, clairières, puis villes et enfin foules, Charles parcourt un monde irréel. Pas si irréel que cela car, après avoir été recueilli par un vaisseau de secours, il reprend le chemin de cet Eden dès qu’il perçoit un bruit horrifique et insupportable à l’approche de la Terre. À lire pour les paysages imaginaires et les musiques sublimes tels que les perçoit Evans.

Le Temple de Han. À la suite d’un pari, Kelly Briard, grimé et fondu parmi les Hans, pénètre dans un temple. En s’emparant d’un joyau, il provoque le déplacement de sa planète dans un autre système solaire. L’épouvante s’empare de son monde menacé par les prêtres. Devant la menace de perdre la vie, il rend le joyau et franchit inopinément une porte divine. C’est en pénétrant ainsi dans un nouveau monde qu’il va pouvoir affronter victorieusement Han, le dieu suprême, et revenir chez lui porteur de trois gemmes, dont l’une pour sa bien-aimée. Bien sûr, Kelly a été aidé, reste à savoir comment et pourquoi.

 Chronique de Gérard Bouyer

Éditeur Actu SF
Auteur Jack Vance
Pages 98
Prix 9,80 €

Nous en pensons ...

Notre avis

4.1

Assez éloignés de la science-fiction classique et écrits il y a plus de cinquante ans, ces textes qui n’ont pas vieilli restent innovants dans l’imaginaire et la Fantasy.

User Rating: Be the first one !

A propos de Mourad

Mourad
Participe au comité de lecture d'AOC (qui a dit pas régulièrement ?) et donne des coups de main sur le site ou sur tout un tas d'autres sujets (qui a dit c'est trop vague ?).

Consulter aussi...

« Le club des Punks contre l’apocalypse Zombie » de Karim Berrouka

Paris n’est plus que ruines. Et le prix de la cervelle fraîche s’envole. Heureusement, il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.