« Trois hourras pour lady Évangeline » de Jean-Claude Dunyach

Le Temps Incertain, puissant bâtiment militaire, sort de l’espace-Tau. Malheureusement pour lui, il apparaît en plein milieu d’un nuage de particules intelligentes qui se trouvaient en hibernation.

La destruction de ce navire ainsi que la dévoration complète d’une colonie humaine sur la planète Esmeralda sèment la panique chez l’humanité. Évangeline, fille d’un diplomate, est envoyée sur une planète-école. Elle est en train de vider ses affaires de son énorme container lorsque l’établissement est pris d’assaut par une colonie d’insectes.

Seule survivante, elle devient par la force des choses la reine de la ruche. Son père est chargé d’essayer de trouver des réponses à l’attaque des particules et est envoyé dans le système solaire où ont eu lieu les affrontements. Après moult péripéties, il retrouve sa fille Évangeline qui, avec sa nouvelle sensibilité, a peut-être la réponse à ce conflit.

Jean Claude Dunyach est un des grands écrivains de la SF française. Il aborde ici le problème, ô combien d’actualité, de la communication avec l’Autre. Roman sans aucun temps mort, on est tenu en haleine par la survie d’un groupe de soldats et d’Évangeline. L’écriture est fluide et je recommande vraiment la lecture de ce livre. À signaler qu’un des chapitres est à l’origine une nouvelle parue dans le n° 58 de Bifrost.

Chronique de Christian ‘1217’ Hochet 

Nous en pensons

Notre avvis

4.0

Jean Claude Dunyach est un des grands écrivains de la SF française. Il aborde ici le problème, ô combien d’actualité, de la communication avec l’Autre. Roman sans aucun temps mort, on est tenu en haleine par la survie d’un groupe de soldats et d’Évangeline.

User Rating: Be the first one !

A propos de Christian

L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consulter aussi...

« L’insondable profondeur de la solitude » de Hao Jingfang

En incipit de l’ouvrage, on peut lire que la science-fiction a été bannie de Chine …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.