Accueil » Activités » Matchs d'écriture » Match des Utopiales 2018 – Bilan et résultats

Match des Utopiales 2018 – Bilan et résultats

Et voilà, les Utopiales c’est terminé, et dimanche, nous avons su qui avait remporté le match d’écriture !

Mais avant de le révéler, un petit récap’ : cette année, nous avons eu 21 participants au lieu de 18, c’est à dire qu’on a tenté de pousser les murs. Nous aurions pu être beaucoup plus nombreux (désolée pour tous ceux qui n’ont pas pu s’inscrire), mais il y a des limites au nombre de textes qui peuvent être lus pendant un week-end ! Et puis, je n’avais pas anticipé les problèmes logistiques associés: il a fallu bricoler les bulletins de vote en catastrophe, réviser les formules et macros du fichier permettant de rapporter les votes du jury (sur textes anonymes évidemment)  aux auteurs, afin de désigner les gagnants.

En plus de cela, les 6 cahiers que nous avions mis en lecture sur le site des Utopiales (au lieu de 3 l’année dernière) ont disparu en 24 heures, limitant les possibilités de relire les textes. D’autant plus affligeant que les bénévoles des Utopiales (merci encore !) s’étaient mis en quatre pour que nous puissions les imprimer et les déposer le plus rapidement possible. Cela a limité, hélas, les participations papier.

Malgré ces petits aléas, le vote a eu lieu, les jurés ont lu et donné leurs avis, et voici les résultats:

*Roulements de tambour*

* Voix de héraut*

OYEZ, OYEZ !

 

Pour le thème « D’abord on a remplacé un doigt », le texte préféré pour le jury Présences d’Esprits ET pour le public a été: « De très belles mains », de Blaise Jourdan, équipe TOXIC

Pour le thème

« Amis Facebook : 576
Contacts LinkedIn : 425
Cyber romances : 42
Corps : 0 »,

Le texte préféré du jury Présences d’Esprits est « Maria », de Thierry Soulard, équipe Tilajo (contraintes : Une fileuse à l’anglaise / Une infestation).
Le public quant à lui n’a pu se décider, et deux nouvelles arrivent ex-aequo pour ce thème: « Maria », de Thierry Soulard,  et « Basteht en réseau », de Sandrine Scardigli, équipe TOXIC (contrainte : Un animal empaillé)

Pour le thème « Ils ne peuvent plus vivre l’un dans l’autre »,La nouvelle préférée du jury Présences d’Esprits est « Un mauvais choix de chaussettes », de Maëlle Abasq, équipe Tisema (contraintes : Un détective de l’étrange / Dans le village).

Le public pour sa part a voté pour  « Divorce symbiotique », de Stéphane Desienne, équipe TOXIC (contrainte : En pleine bataille).

 

Enfin, l’équipe gagnante, une fois tous les résultats compilés, est l’équipe TOXIC, constituée de Blaise Jourdan, Sandrine Scardigli et Stéphane Desienne (par ordre de thème traité). Sandrine a récupéré les diplômes des gagnants, déjà repartis le dimanche.

 

Il n’y a pas de « nouvelle gagnante du match », car les préférées de chaque thème, pour la toute première fois, ont été ex-aequo.

 

A propos de Mia-

Mia-
Membre du Club depuis 2005, Magali participe au comité de lecture d'AOC et s'occupe activement des matchs d'écriture, qu'elle colporte dans plusieurs festivals dédiés à l'imaginaire. Accessoirement, redoutable mouche du coche professionnelle :)

Consulter aussi...

Votes pour le match d’écriture des Utopiales 2018 : « Ils ne peuvent plus vivre l’un dans l’autre »

Très peu de contraintes sélectionnées par nos candidats du jour. Était-ce un bon calcul que …

3 commentaires

  1. Et c’était super bien ! Café, boissons, bonbons, fraises tagada, chocolat et bonne humeur ! 🙂 Merci aux organisateurs o/

  2. Merci pour l’accueil sur le match et pour toute l’organisation durant le salon !

  3. Ca correspond bien à mes propres préférences de simple lectrice, et je découvre avec joie qui se cachait derrière les textes ! 😀

    Par contre, je découvre aussi totalement que des impressions papier étaient disponibles mais ont disparu à un tel rythme, c’est dommage effectivement… La reliure enchaînée, il n’y a que ça de vrai ! XD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.