Accueil » Chroniques de livres » Les Vizoptères de Claude Dumont

Les Vizoptères de Claude Dumont

Les Vizoptères de Claude DumontLa terre a colonisé toutes les planètes habitables de son environnemnt immédiat. Les hommes ne sont toujours pas entré en contact avec des E.T. Un vaisseau, avec à son bord dix hommes et une femme, est envoyé dans le système stellaire Argiselk 5 et plus particulièrement vers la planète Vizo IV. Les difficultés commencent lors de l’atterissage ou la navette d’exploration évite l’écrasement à la suite d’avaries mystérieuses et incompréhensibles mais avec de nombreux dégats tant physiques que matériels.

Les survivants tentent de reprendre contact avec la seule personne restée à bord du vaisseau-mère, mais sans succès. Les humains comprennent que la planète déserte, sans aucune trace de vie est habitée par une race de monstres invisibles ressemblant à des mantes religieuses et à la technologie supérieure à la leur. La seule femme de l’expédition les appelle les “ vizoptères ”. Après avoir pris contact avec les E.T et découvert qu’ils étaient aussi télépathes, les humains aprennent que cette race s’est détruite dans un conflit et qu’il ne reste que quelques milliers de survivants dont un certain nombre de dégénérés. Les humains réussiront à redécoller grace à la science des “ vizoptères ” mais en contre partie seront obligés d’embarquer de mystérieux containers en cadeaux pour la planète terre.
La trame de l’histoire est on ne peut plus classique. En lisant ce livre, j’ai eu l’impression de revoir un vieux “ pulps ” des années 40-50. On imagine très bien un homme portant la seule femme de l’expédition évanouie dans ses bras, et être attaqué par un insecte géant. Honnêtement , je me suis ennuyé à la lecture de ce roman. Toute la trame est évidente, le rythme est lent, le rapport entre les héros sont stéréotypés et superficiels et l’on remarque surtout l’absence de profondeur de l’intrigue. Je sais que cette critique est assez négative, mais elle reflète vraiment mon ressentit suite à cette lecture.

 

Chronique de Hochet ‘1217’ Christian

ÉditeurCavalier vert
AuteurClaude Dumont
Pages 253
Prix13,50€

Nous en pensons ...

Notre avis

0.8

La trame est évidente, le rythme est lent, le rapport entre les héros sont stéréotypés et superficiels et l’on remarque surtout l’absence de profondeur de l’intrigue.

User Rating: Be the first one !

A propos de Richard

Richard
"Ça mériterait un bon coup de pinceau" que j'ai eu la folie de dire. "Tiens voila les clés" fut leur réponse. Voila comment on se retrouve webmaster chez PdE...

Consulter aussi...

« L’envers du monde – Aeternia – Tome 2 » de Gabriel Katz

Après avoir terminé la présentation des personnages (Leth Marek le lutteur, Varian le jeune prêtre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.