« Le Pays fantôme » de Patrick Lee

Le pays fantôme-patrick leeLorsque Paige Campbell disparaît mystérieusement, après une fusillade au cœur de Washington, Travis Chase se trouve contraint de reprendre du service. Pour sauver celle qui est l’une des responsables de l’organisation secrète Tangent, il va devoir éventer un complot qui prend ses sources au plus haut de l’État. Pour ce faire, il devra à nouveau utiliser l’une des énigmatiques Entités qui traversent régulièrement la faille spatio-temporelle sur laquelle veillent les membres de Tangent depuis sa soudaine apparition en 1978.

La littérature de science-fiction peut se diviser en deux grandes catégories. La première rassemble des œuvres qui donnent à réfléchir, tout autant sur l’avenir de l’Humanité que sur son présent. Alors que la seconde réunit des ouvrages dont le but premier est de divertir et d’offrir un moyen de s’évader du quotidien, dans des décors souvent fabuleux. Sans appartenir totalement à la deuxième catégorie, force est de constater que Le Pays fantôme laisse peu de place à la réflexion et privilégie l’action.

D’ailleurs, le concept de « Brèche » que Patrick Lee a développé dans son premier roman L’Entité 0247 (publié par L’Atalante en 2011) et dans cette suite, Le Pays fantôme, n’est pas sans rappeler le point de départ de certains grands classiques du jeu vidéo. Ainsi, dans Doom et Half-Life, ce sont de monstrueuses créatures venues d’une autre dimension qui, franchissant de telles brèches spatio-temporelles, attaquent un avant-poste scientifique isolé sur Mars ou bien une base secrète cachée au cœur du désert du Nouveau-Mexique. Quant aux incessants allers-retours qu’effectue cet héroïque trio entre le présent et un futur apocalyptique, ils peuvent rappeler les bonds à peine contrôlés des aventuriers perdus des séries télévisées Au cœur du temps ou Sliders.

Mêlant ces influences diverses, Patrick Lee concocte un véritable thriller, qui fonctionne fort bien indépendamment du premier tome, et dont la lecture se révèle rapidement addictive. Ainsi, malgré des personnages un brin stéréotypés, Travis Chase le héros dur à cuire, Bethany Stewart la geek de service et Paige Campbell la charmante scientifique en détresse, Le Pays fantôme offre de bons moments de détente sans prise de tête.

Chronique de Philippe Paygnard

macaron_pde77

Nous en pensons ...

Notre avis

3.5

Mêlant ces influences diverses, Patrick Lee concocte un véritable thriller, qui fonctionne fort bien indépendamment du premier tome, et dont la lecture se révèle rapidement addictive. Ainsi, malgré des personnages un brin stéréotypés, Travis Chase le héros dur à cuire, Bethany Stewart la geek de service et Paige Campbell la charmante scientifique en détresse, Le Pays fantôme offre de bons moments de détente sans prise de tête.

User Rating: Be the first one !

A propos de Mourad

Mourad
Participe au comité de lecture d'AOC (qui a dit pas régulièrement ?) et donne des coups de main sur le site ou sur tout un tas d'autres sujets (qui a dit c'est trop vague ?).

Consulter aussi...

« Secret Show » de Clive Barker

Clive Barker est un de ces artistes touchant à divers supports (littérature, cinéma, graphisme) avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.