Accueil » Chroniques de livres » « Le Cheval et l’Ombre » de Aurélie Wellenstein

« Le Cheval et l’Ombre » de Aurélie Wellenstein

Le cheval et l'ombre-Aurélie WellensteinLe Cheval et l’Ombre, c’est l’histoire de Tallia, une petite fille fascinée par les animaux, qui veut de toutes ses forces les protéger et les aider, même si son entourage, et en particulier sa mère, ne comprend pas toujours cette passion. Alors, quand Tallia croise, sur le chemin de l’école, la route d’un cheval fantôme – Tenebrae –, elle n’hésite pas une seconde et se précipite à sa rescousse. L’animal est poursuivi par des ombres de loups, et Tallia n’aura d’autre choix que de plonger avec lui dans le royaume magique d’Equinox, où tous les hommes ont été changés en animaux. Les ombres ont envahi le royaume, et le sorcier Molmorg en crée chaque jour de nouvelles. Tallia sera-t-elle de taille à briser la malédiction d’Equinox ? Aura-t-elle en elle assez de colère et de violence pour combattre le méchant ?

La fantasy et le fantastique se mêlent dans cette histoire prenante et la belle écriture d’Aurélie sert à merveille le récit. Le personnage de Tallia est parfaitement campé et l’on suit avec plaisir les aventures de la fillette au caractère bien trempé. L’imagination de l’auteur fait le reste, avec un univers subtilement décrit, et des rencontres inoubliables. Le méchant est vraiment méchant, mais l’auteur sait l’expliquer avec finesse et nous fait éprouver une ombre de compassion pour ce personnage. Les autres personnages (fanvals et humains) portent chacun leur part d’ombre qui les rend attachants et complexes. Tallia, quant à elle, est finalement une petite fille ordinaire, qui se lance dans une aventure extraordinaire ; elle n’en reste pas moins une enfant, avec ses peurs, ses doutes, mais aussi son courage. Une enfant qui, fidèle à sa devise « ça passe ou ça casse », se lance à corps perdu dans un combat difficile, parce qu’elle a des convictions, ces convictions d’enfant qui déplacent les montagnes !

Aurélie Wellenstein réussit à nous proposer un roman jeunesse de belle facture, nourri d’une histoire forte et servi par une écriture élégante et précise. En refermant le livre, je me suis dit « j’aurais adoré lire ça quand j’étais enfant ! », et tout de suite après « je me suis régalée à le lire maintenant ! ». Une très agréable aventure destinée à la jeunesse donc, mais un roman à lire adulte aussi, si vous avez gardé une petite part d’enfance en vous…

macaron_pde76

Nous en pensons ...

Notre avis

4.1

Aurélie Wellenstein réussit à nous proposer un roman jeunesse de belle facture, nourri d’une histoire forte et servi par une écriture élégante et précise. En refermant le livre, je me suis dit « j’aurais adoré lire ça quand j’étais enfant ! », et tout de suite après « je me suis régalée à le lire maintenant ! ». Une très agréable aventure destinée à la jeunesse donc, mais un roman à lire adulte aussi, si vous avez gardé une petite part d’enfance en vous…

User Rating: Be the first one !

A propos de Syl

Syl
Fervente adepte des cultures de l'imaginaire (et des autres), curieuse de tout (et du reste), boulimique du verbe (qui a dit, mais pas que ?), enfin et accessoirement présidente du concours Visions du Futur (pots de vin acceptés).

Consulter aussi...

Pénombres n°6 : « Mondes virtuels, monde réel » – Association Transition

Alors que les cinq premiers numéros du fanzine Pénombres étaient imprimés, ce numéro 6 se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.