Accueil » Publications » Autres publications » « Ferrous Occire » d’Aurélie Wellenstein
"Ferrous Occire" d'Aurélie Wellenstein

« Ferrous Occire » d’Aurélie Wellenstein

Le concept des « cuvées » d’Aventures Oniriques et Compa­gnie est né d’un sentiment d’injustice.

Au fil des numéros de la revue, il nous est apparu que certains auteurs qui nous suivaient depuis longtemps et avaient publié plusieurs textes chez nous n’avaient pas l’exposition qu’ils méritaient, tant le ton de leurs récits, leurs thèmes ou leur narration étaient originaux ou dignes d’éloges. La raison d’être du club Présences d’Esprits a toujours été de faire découvrir de nouveaux talents. Il était dont inévitable d’en arriver à sortir des recueils d’auteurs publiés dans AOC, par l’intermédiaire donc de ces « cuvées ».

Quatrième de couverture :

Aurélie Wellenstein aime le noir. Chez elle pas de héros, pas de beau prince charmant. Juste des personnages ordinaires confrontés à des événements qui les dépassent… et les dévorent, parfois. Dans son univers foisonnant, les sujets d’expérience se muent en bourreaux, les petits garçons sont pris au piège sur les toits d’une ville sans fin, les steppes froides des pays nordiques cachent d’anciens maléfices, les coins reculés de l’espace regorgent d’une vie pas toujours bienveillante, mais parfois aussi des licornes emmènent les enfants à l’abri…

Pour cette première « cuvée » d’Aventures Oniriques et Compagnie, ces neuf nouvelles dégagent des arômes âpres et sans concession, avec çà et là de petites touches d’humanité pure.

Sommaire :

• Des profondeurs
• Le Catalyseur
• Jade et le G.
• Sac d’os
• Vade Retro Satanas
• Maison rouge
• Trash Vortex
• Sur son dos
• Ferrous Occire

A propos de Mourad

Mourad
Participe au comité de lecture d'AOC (qui a dit pas régulièrement ?) et donne des coups de main sur le site ou sur tout un tas d'autres sujets (qui a dit c'est trop vague ?).

Consulter aussi...

Le « best of » d’AOC : AOC Millésime est sorti !

AOC « Millésime » « Enfin! » Diront peut-être ceux qui étaient au courant depuis bien longtemps. Quoi qu’il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.