« Toxic saison 1, volumes 1 et 2 » de Stéphane Desienne

Imaginez un monde entièrement dominé par les zombies, jusque-là pas de problème  ! Mais ajoutez à cela une attaque d’extra-terrestres, et survivre devient rapidement une mission impossible !

C’est dans ce joli ramassis de problèmes que Stéphane Desienne nous transporte avec Toxic, en nous faisant tour à tour découvrir l’infection zombie du point de vue d’un groupe d’humains à la chance insolente, puis du point de vue des extraterrestres et de ce pauvre Naakrit qui doit absolument trouver une solution à l’épidémie afin de retrouver des quotas acceptables de livraison de viande humaine.

Vous l’aurez compris le livre n’est pas à prendre au premier degré. Il est cependant très bien écrit et rapidement prenant. Suivre les aventures des personnages des deux camps est un régal et leurs déboires ne cessent d’évoluer d’épisode en épisode. Ainsi, on observera d’un œil plein de sollicitude les humains subir cette double invasion avec un déséquilibre énorme en leur défaveur tandis que, parallèlement, nous découvrirons la complexité d’un univers commercial extra-terrestre inter-espèce traitant l’épidémie des morts-vivants de façon rationnelle en analysant les pertes et profits.

L’univers extra-terrestre est un véritable atout pour l’histoire qui permet de faire de Toxic une série d’un autre niveau qu’un banal ouvrage sur les zombies. La série était initialement publiée sous la forme d’un feuilleton numérique. Les livres sont quant à eux découpés en volumes de trois épisodes ce qui n’est pas sans nous rappeler le principe des comics américains et du célèbre Walking dead. Il est aisé de dire que Toxic  est une excellente série à mettre dans les mains de tout amateur d’histoires de zombies (et d’extra-terrestres mangeurs de chair humaine) qui se respecte.

Chronique de Terence ‘1824’ Gbaguidi

Nous en pensons

Notre avis

4.0

L’univers extra-terrestre est un véritable atout pour l’histoire qui permet de faire de Toxic une série d’un autre niveau qu’un banal ouvrage sur les zombies. La série était initialement publiée sous la forme d’un feuilleton numérique. Les livres sont quant à eux découpés en volumes de trois épisodes ce qui n’est pas sans nous rappeler le principe des comics américains et du célèbre Walking dead. Il est aisé de dire que Toxic  est une excellente série à mettre dans les mains de tout amateur d’histoires de zombies (et d’extra-terrestres mangeurs de chair humaine) qui se respecte.

User Rating: Be the first one !

A propos de Christian

L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consulter aussi...

« L’insondable profondeur de la solitude » de Hao Jingfang

En incipit de l’ouvrage, on peut lire que la science-fiction a été bannie de Chine …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.