AOC n°56

1.50 3.50 

Numéro de printemps 2020, cinq nouvelles.

Effacer

Description

AOC n°56, printemps 2020.

82 pages, 3 euros 50

Couverture de Tudor Popa, https://www.deviantart.com/tudorpopa/gallery

Avec des illustration intérieures de Jubo, Eric Faure-Brac, Janski Beeeats, Grigou et Fay Gaelic.

Délivrances de Charlotte Bona
Même si les médecins assurent que la grossesse se passe bien, je n’ai que haine et dégoût pour la chose qui grandit dans mon ventre. Tous vos psys ne pourront pas m’en faire démordre : ce sera elle ou moi.

Mahana Te Miti de Laetitia Beau
C’est une belle histoire que celle de Mahana te Miti, et un long voyage. Laissez-vous bercer par les vagues et caresser par le Soleil, la doyenne des tortues luth a de nombreuses vies à vous raconter.

Zoé, individu de Florent Naud
Argile, composants électriques et logiciel dernier cri : Zoé vient à la vie et vous voilà en Prométhée moderne. Et c’est vrai qu’elle est charmante en tous points, votre créature, malgré ses quelques défauts.

Un long crépuscule de Renaud Balleyguier
Un jeune garçon pénètre dans l’enclave, havre de calme relatif dans ce monde que la guerre a laissé en lambeaux. Pourtant, on raconte les pires choses sur l’endroit. Enfer ou paradis ? Peut-être les deux à la fois.

Nos négociations n’échouent pas de Jonathan Grandin
Quand un plongeur est envoyé comme émissaire auprès d’un peuple marin, une seule consigne : pas d’impairs ! Mais la diplomatie interstellaire est un art bien difficile, surtout quand les autres espèces se révèlent être aussi retorses que l’Homme.

Informations complémentaires

Poids 102 g
Format

papier, epub

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “AOC n°56”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez peut-être aussi…