« Les Berceaux vides » de Marie Scannella

Et si tous les bébés mouraient à la naissance  ? C’est de ce postulat qu’est partie Marie Scannella pour écrire son deuxième roman.

Des grossesses qui se déroulent à merveille, des accouchements aussi, et pourtant dans les minutes qui suivent la naissance les nourrissons meurent de façon totalement inexplicable. Et cela partout dans le monde.

Le phénomène s’accentue très vite et bientôt aucun enfant ne survit à la naissance. Au travers d’un couple de trentenaires, Sophie et Sébastien, en passe de devenir parents, on suit avec effroi ces morts inexpliquées dont les conséquences sont incalculables.

Plus d’enfants, ce sont des pans entiers de l’économie qui s’effondrent, l’avenir même de l’humanité qui est condamné à très court terme. Et ni le milieu scientifique, ni les instances politiques ou religieuses ne sont capables de comprendre ce qui se passe.

Sauf le lecteur car, et c’est vraiment dommage à mon avis, l’auteure a écrit un prologue qui donne les clefs pour comprendre les évènements, ce qui ôte beaucoup au suspense, même si cela permet de mieux comprendre les réactions des différents personnages de ce joli roman qui tente d’éveiller les consciences à la destruction programmée de l’humanité par elle-même.

Chronique de Michelle ‘1642’ Gagnère

Nous en pensons

Notre avis

3.0

C’est vraiment dommage, l’auteure a écrit un prologue qui donne les clefs pour comprendre les évènements, ce qui ôte beaucoup au suspense, même si cela permet de mieux comprendre les réactions des différents personnages de ce joli roman qui tente d’éveiller les consciences à la destruction programmée de l’humanité par elle-même.

User Rating: Be the first one !

A propos de Christian

L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consulter aussi...

« Stephen King à l’écran » de Ian Nathan

Ian Nathan, célèbre critique de cinéma londonien, officiant entre autres pour The Times ou The …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.