« La Vérité » de Terry Pratchett

la verite-pratchettLa Vérité est un livre qui peut se lire indépendamment des autres tomes de la série. Nous retrouvons des personnages connus (La Mort, Le Guet, Le Patricien…) mais le héros est un petit nouveau, Guillaume des Mots. Guillaume, fils du riche et puissant Seigneur des Mots, tente de vivre de sa plume. Il écrit des billets qu’il envoie à ceux qui ont besoin de se tenir informés des dernières nouvelles d’Ankh-Morpok.

Le jour où il croise (violemment) une charrette remplie de lingots de plomb que des nains ont laissé échapper, son destin bascule. Les nains ont en effet créé une machine révolutionnaire, qui permet d’imprimer des textes sur papier plutôt que de les graver. Ils viennent tout simplement d’inventer l’imprimerie. Et voilà Guillaume propulsé rédacteur en chef du premier journal d’investigation d’Ankh-Morpok, sobrement intitulé Le Disque-Monde. Mais la presse réclame de plus en plus de nouvelles à imprimer et ne le lui laisse pas de répit. Il est donc obligé de recruter d’autres rédacteurs, des vendeurs et même un iconographe original, un vampire repenti à l’accent guttural.

Bientôt Le Disque-Monde doit faire face à la concurrence car d’autres journaux, moins regardant sur la qualité et surtout sur la véracité des nouvelles publiées, voient le jour. La vie de Guillaume se complique encore lorsque le Patricien est accusé de meurtre. Le Guet piétine et Guillaume, toujours en quête de vérité, embarque l’équipe du Disque Monde dans une enquête qui ne sera pas de tout repos…

Encore une fois Terry Pratchett nous offre un pur moment de plaisir. L’intrigue est dense et captivante, la narration bien rythmée. Les personnages sont réussis et certains sont particulièrement savoureux. L’humour loufoque et parfois acide de Terry Pratchett ne manque pas. Dans ce livre la presse poubelle en prend pour son grade (et elle n’a que ce qu’elle mérite). L’auteur dénonce aussi le racisme omniprésent, l’arrogance des « grands » et leur mépris des petites gens, la bassesse humaine. Il épingle nos petits travers et les grands maux de nos sociétés et les transpose dans l’univers du Disque- Monde. On rit beaucoup, parfois de bon cœur, parfois jaune. Mais au-delà de l’humour, La Vérité est un livre qui nous pousse aussi à la réflexion. Une lecture à plusieurs niveaux que je vous conseille vivement.

 

Chronique de Karine ‘1377’ Gobled

Éditeur L’Atalante
Auteur Terry Pratchett
Pages  431
Prix 17,10€

Nous en pensons ...

Notre avis

4.2

Terry Pratchett nous offre un pur moment de plaisir

User Rating: Be the first one !

A propos de Richard

Richard
"Ça mériterait un bon coup de pinceau" que j'ai eu la folie de dire. "Tiens voila les clés" fut leur réponse. Voila comment on se retrouve webmaster chez PdE...

Consulter aussi...

« Le club des Punks contre l’apocalypse Zombie » de Karim Berrouka

Paris n’est plus que ruines. Et le prix de la cervelle fraîche s’envole. Heureusement, il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.