« Galaxies Nouvelle Série N°39 »

Cinq nouvelles, un gros dossier ‘Spécial Japon’ et toutes les rubriques habituelles : c’est un numéro de qualité que nous offre la revue Galaxies.

Les nouvelles d’abord, dont on retiendra en particulier La femme que j’abrite, de Jean-Louis Truel, une belle ballade mélancolique, romantique et cruelle pour une histoire d’amour dans un monde envahi par les virus et autres publicités.

Attachement, de Liz Coleman, explore quant à elle les difficultés du multiculturalisme et de l’acceptation de l’autre, dans un texte bien mené et attachant. Le dossier, comme d’habitude, est particulièrement bien fourni, parfois un peu ardu, en particulier l’article de Denis Taillandier, mais il aborde un sujet tout à fait prégnant au Japon : l’imaginaire de la catastrophe. Les mangas de science-fiction et les romans ne sont pas oubliés.

Le dossier se conclut par deux nouvelles Japonaises :Ichtyonaus, Théroniaus, d’Ueda Sayuri et La Machine à indifférence d’Itah Keikaku. La première est une réflexion passionnante sur les rapports de l’humain et de son environnement, les liens entre l’homme et les autres créatures vivantes. La seconde parle de la guerre, et de la haine. Celle qui pousse à penser que la tribu d’à côté n’est pas humaine, parce que le nez est un peu plus large, ou les yeux plus écartés. Celle qui fait de gamins des enfants-soldats convaincus que l’ennemi est un monstre qu’il faut éradiquer à n’importe quel prix. Et lorsque des blancs bien intentionnés leur appliquent un traitement révolutionnaire pour que vienne la paix, le résultat n’est pas celui escompté. Une très belle nouvelle, empreinte d’humanité et d’horreur, sensible et forte, à l’écriture acérée.

Ce numéro de Galaxies mérite d’être lu, rien que pour elle ! Pour conclure, un petit article sympathique qui expose – c’est le cas de le dire – Maître Yoda aux Caraïbes (comment ça, quel rapport ? Allez voir !), et les rubriques habituelles, musique, livres, strips… agrémentés maintenant du billet de Pierre Stolze, qui présente ici des bouquins pour enfants. C’est une initiative à saluer, car les critiques de littérature pour la jeunesse s’intéressent en général peu à la SF. (Il existe peu de livres du genre SF destinés à la jeunesse, et aussi peu de critiques évidemment, cette initiative est donc à saluer particulièrement !)

Chronique de Sylvie « 822 » Gagnère

Nous en pensons

Notre avis

4,0

Cinq nouvelles, un gros dossier ‘Spécial Japon’ et toutes les rubriques habituelles : c’est un numéro de qualité que nous offre la revue Galaxies.

User Rating: Be the first one !

A propos de Christian

Christian
L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consulter aussi...

« Sous le soleil de cendres » de Claire et Robert Belmas

23e siècle. Des années de guerres et de catastrophes climatiques ont décimé l’humanité. Dans ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.