« Au bord de la ville » de Roland Fuentès

auborddelaville_rolandfuentesSylvère et ses amis vivent sur un terrain vague, au bord de la ville, dont la masse indistincte les inquiète et les fascine à la fois. Un jour, Podrage, le plus chétif des enfants du taudis prend sans prévenir la direction des tours blanches et y disparaît, sans se retourner.

Au bord de la ville est un roman pour la jeunesse, dans une veine « réalisme fantastique ». La première partie est remarquable, de par son ambiance mystérieuse et étrange, et surtout grâce au style de l’auteur, d’une grande poésie. Tout au long des premières pages, on se demande ce qu’abritent les tours de la ville. Et quand les enfants formulent des hypothèses fascinantes, le lecteur se prend à rêver…

Mais très vite les jeunes héros pénètrent dans l’énigmatique cité et le récit se dépouille de sa magie. La réalité est tristement banale. Dès lors, le roman se colore d’utopie politique, gentiment subversive. Si la tendresse de l’auteur pour ses personnages est communicative, et certains protagonistes adorables (comme la petite fille aux peluches, changeant chaque jour de nom), le propos reste schématique. Les chapitres, très brefs, ne permettent pas l’approfondissement du « message » ou de la psychologie. Les héros sont à peine caractérisés. Leurs réactions ne sont pas toujours plausibles (le poltron se change en aventurier ; les enfants ne songent pas à ramener des vaccins au bidonville…). Il y a peu d’action, et la narration sous forme de saynètes renforce l’idée qu’on est en train de lire un conte.

Demeure une jolie fable, toute douce, à réserver aux plus jeunes.

Chronique de Arya

Éditeur Syros
Auteur Roland Fuentès
Pages 240
Prix 14,90€

Nous en pensons ...

Notre avis

2.5

Il y a peu d’action, et la narration sous forme de saynètes renforce l’idée qu’on est en train de lire un conte. Demeure une jolie fable, toute douce, à réserver aux plus jeunes.

User Rating: Be the first one !

A propos de Mourad

Mourad
Participe au comité de lecture d'AOC (qui a dit pas régulièrement ?) et donne des coups de main sur le site ou sur tout un tas d'autres sujets (qui a dit c'est trop vague ?).

Consulter aussi...

« Les compagnons de l’ombre tome 21 » anthologie

Jason Scott Aiken ouvre cette anthologie avec Galazi dans la ville enchantée, une aventure faisant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.