Accueil » Chroniques de livres » « Windhaven » de George R.R Martin & Lisa Tuttle

« Windhaven » de George R.R Martin & Lisa Tuttle

Windhaven-George R.R MartinSur Port-aux-Tempêtes, planète presque entièrement recouverte par des océans démontés, la caste héréditaire des « aériens », détentrice des ailes léguées par les premiers colons venus de l’espace, assure la liaison entre les îles. Mariss, fille de pêcheur, parvient à goûter au bonheur ineffable de voler. Bien que née « rampante », pourra-t-elle conserver ses ailes ? Et surtout, la remise en cause des traditions ne risque-t-elle pas d’entraîner des bouleversements incontrôlables et dangereux ?

Plutôt que l’action, le mystère ou l’imaginaire pur, ce roman propose une réflexion sur les privilèges et le poids des traditions au sein d’une société d’allure médiévale. La lourdeur inhérente à un tel propos est compensée par des descriptions poétiques et passionnées du vol, puisque toute l’histoire passe par le prisme de Mariss. Fil conducteur du roman, ce personnage est une figure très attachante, mais sa candeur et sa bonté d’âme la rendent un peu trop prévisible et transparente. Plusieurs personnages secondaires échappent heureusement à ce défaut.
Ce récit fluide et maîtrisé nous porte sans peine, comme un aérien par une brise favorable : il n’y a guère de moment faible dans la narration, le rythme plutôt lent de l’ensemble est propice à la création d’ambiances et de psychologies fines, et la poésie qui s’en dégage souvent est à la fois légère et mélancolique. Une lecture qui pourra donc faire planer les tempéraments calmes et contemplatifs, par bon vent.

 

Chronique de Philippe ‘1463 Guillaut

EditeurJ’ai Lu
AuteursGeorge R.R. Martin, Lisa Tuttle
Pages 430
Prix8€

Nous en pensons ...

Notre avis

2.9

Ce récit fluide et maîtrisé nous porte sans peine

User Rating: Be the first one !

A propos de Richard

Richard
"Ça mériterait un bon coup de pinceau" que j'ai eu la folie de dire. "Tiens voila les clés" fut leur réponse. Voila comment on se retrouve webmaster chez PdE...

Consulter aussi...

« La Clef de Pandémonium » de Florent Balodis Delattre

Gilles-Jonathan Prosper, dit Johnny, guide de survie en forêt pour les touristes, pensait passer un bon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.