Accueil » Chroniques de livres » « Voir avec le coeur » de Nathalie Dau

« Voir avec le coeur » de Nathalie Dau

Voir avec le coeur de Nathalie DauVoir avec le cœur est un court conte (30 pages pour l’histoire), inspiré par Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, qui a la particularité de comporter un encart de coloriages (13 pages) et un CD (8 minutes 30), le tout pour 10 €.

L’originalité de ce livre réside donc en partie dans le livret de coloriages qui reprend les illustrations du conte. Mais il est à regretter qu’il soit inclus dans le livre sans moyen de le détacher et que les illustrations comportent, à mes yeux, trop de détails pour être vraiment coloriées par des enfants de 6 ans. Les imprimer recto verso ne paraît pas très judicieux pour une exploitation en tant que coloriages.

Le CD qui accompagne le livre permettra aux jeunes lecteurs de (re)vivre l’histoire. Même si certains pourraient trouver les bruitages trop légers, ils ont au moins le mérite de ne pas surcharger le récit. Les intermèdes à la guitare sont agréables, disposés de manière à laisser un peu de suspense, mais paraîtront peut-être un peu longs pour des enfants pressés de connaître la fin de l’histoire.
« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. » : telles sont les paroles du Renard qui résument le contenu de ce conte : une petite fille riche qui n’est remarquée par personne, en tout cas pas avec le cœur.

L’auteur relate, avec beaucoup de tendresse et des mots justes, ce que va entreprendre l’héroïne pour se faire aimer. Ce conte n’est pas écrit « traditionnellement » : une mère raconte l’histoire à sa fille, et leurs échanges rendent la lecture plus agréable, plus vivante. On imagine très bien Nathalie Dau à la place de la narratrice.

Chaque double page est illustrée, avec pertinence, en noir et blanc, dans un style très Manga. L’écriture, variée dans sa typographie (des polices et des tailles de caractères différentes sur une même page), suit le contenu du récit pour insister sur certains points et rendre plus lisible l’histoire pour le public visé.
Ce premier ouvrage d’une collection destinée aux enfants est à lire, à faire lire ou à raconter à de jeunes lecteurs : seul leur avis compte vraiment après tout.

Note : fin novembre 2009, les éditions Argemmios ont publié leur second ouvrage pour les enfants, dans la collection Bouts d’cailloux : Grisemine, le petit chat qui voulait voler. Une histoire écrite et illustrée par Isabelle Chatel-Merlier. Texte lu par Nathalie Dau sur la musique de David Milleman.

Chronique de Gabrielle ‘667’ Hoffman

ÉditeurArgemmios
AuteurNathalie Dau
Pages 30
Prix10€

Nous en pensons ...

Notre avis

4.7

L’auteur relate, avec beaucoup de tendresse et des mots justes, ce que va entreprendre l’héroïne pour se faire aimer.

User Rating: Be the first one !

A propos de Richard

Richard
"Ça mériterait un bon coup de pinceau" que j'ai eu la folie de dire. "Tiens voila les clés" fut leur réponse. Voila comment on se retrouve webmaster chez PdE...

Consulter aussi...

Pénombres n°6 : « Mondes virtuels, monde réel » – Association Transition

Alors que les cinq premiers numéros du fanzine Pénombres étaient imprimés, ce numéro 6 se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.