Accueil » Chroniques de livres » « Trolls et Légendes » – Anthologie dirigée par Valérie Frances

« Trolls et Légendes » – Anthologie dirigée par Valérie Frances

Depuis dix ans, le festival Trolls et Légendes[1] est un événement incontournable pour tous les amateurs de fantasy. En partenariat avec le festival, ActuSF propose aujourd’hui cette anthologie. Une antho sur les Trolls ? Mais quelle drôle d’idée ! C’est vrai que ces bestiaux n’ont pas très bonne presse dans la littérature de fantasy… Ce sont en général de grosses brutes qui n’ont qu’un désir : dévorer le héros/l’héroïne et qu’une utilité : se faire tailler en pièces. Eh bien, voilà un bouquin qui va vous faire changer d’avis sur les Trolls. Bien sûr, certains sont vraiment de grosses brutes, mais d’autres peuvent être de fidèles compagnons, des amoureux transis, ou même des justiciers. Avant de vous parler plus en détail des nouvelles, passons rapidement sur la dernière, signée Megan Lindholm.

Évidemment, on comprend aisément le plaisir d’associer un tel grand nom à l’ouvrage, mais… l’histoire n’évoque absolument pas les Trolls, et se situe clairement dans le registre de la SF – tendance Asimov – et non dans celui de la fantasy. Je n’ai rien contre, à titre personnel, et le texte est par ailleurs plein de qualités, mais j’ai trouvé dommage de terminer sur un « horsthème » une anthologie thématique !

Ceci posé, revenons à ce qui fait le cœur de cet ouvrage : neuf nouvelles, nées de la plume de jeunes auteurs ou de talents confirmés, certaines de bonne facture, d’autres excellentes.

Sous les ponts de Paris, signée par le vétéran Pierre Pevel se situe dans l’univers de son Paris des Merveilles, mais se lit parfaitement sans le connaître – et donne même une furieuse envie de s’y plonger ; un texte amusant, original, parfaitement maîtrisé.

Yamanut de Cassandra O’Donnell souffre sans doute d’être inspirée d’un système bien cohérent de l’auteur, mais qui, s’il est inconnu du lecteur, le fait passer quelque peu à côté des subtilités du récit. Même petit bémol pour Le Mythe de la caverne de Gabriel Katz et Le Mal caché de Patrick Mc Spare. Cela reste toutefois des textes qui se lisent fort agréablement, sans pour autant emporter une adhésion totale – quoique celui de Patrick Mc Spare tire mieux son épingle du jeu.

Parlons maintenant de ce qui fait l’intérêt majeur de cette anthologie, les (très) bonnes, voire excellentes histoires qui la composent. D’Azur au troll d’or, de Claudine Glot passe insidieusement du registre de la blague de taverne à celui de l’émotion, avec une vision du Troll très singulière. Adrien Tomas, dans Le Troll de sa vie joue également sur l’humour, avec pas mal de réussite, pour un texte fort sympathique. La montagne aux Trolls d’Estelle Faye renoue avec une littérature beaucoup plus classique, sans surprise, mais parfaitement exécutée.

Viennent ensuite deux perles : Seulement les méchants de Jean-Luc Marcastel, où l’ambiance d’enquête policière est subtilement pervertie par l’apparition d’un étrange personnage qui nous fait rencontrer un Troll fort surprenant. Et la nouvelle suivante n’est pas en reste, puisque Magali Ségura parvient, avec Une créature extraordinaire à arracher des larmes à son lecteur. Sa jeune héroïne sonne vrai de bout en bout et évolue avec une finesse et une justesse remarquables, jusqu’à une fin bouleversante.

Une anthologie de haute volée, qui mérite sa place dans la bibliothèque !

[1] http://www.trolls-et-legendes.be/

Nous en pensons ...

Notre avis

4.0

Une anthologie de haute volée, qui mérite sa place dans la bibliothèque !

User Rating: Be the first one !

A propos de Syl

Syl
Fervente adepte des cultures de l'imaginaire (et des autres), curieuse de tout (et du reste), boulimique du verbe (qui a dit, mais pas que ?), enfin et accessoirement présidente du concours Visions du Futur (pots de vin acceptés).

Consulter aussi...

Pénombres n°6 : « Mondes virtuels, monde réel » – Association Transition

Alors que les cinq premiers numéros du fanzine Pénombres étaient imprimés, ce numéro 6 se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.