« Tarzan au coeur de la terre, Pellucidar-4 » d’Edgar Rice Burroughs

L’excellent dossier consacré à Edgar Rice Burroughs de notre numéro 87 présentait cet étrange « crossover ». En effet, il ne s’agit pas d’un épisode de la série « Tarzan » mais bien de la série « Pellucidar », celle des aventures de David Innes dans la « Terre creuse ». Sachez que la croûte terrestre s’avère ne pas aller jusqu’au centre de la Terre, mais s’arrête pour laisser la place à un monde intérieur illuminé par un soleil interne. Soleil particulièrement perturbant pour les gens de l’extérieur, puisqu’il est invariablement figé sur midi. Pas la moindre nuit à Pellucidar.

Le temps semble ne plus y exister. C’est à ce principal écueil que Tarzan, accompagné d’une dizaine de ses fidèles guerriers Waziri, du commanditaire Jason Gridley et du Dr Von Harben, vont être confrontés. Or, de David Innes, vous n’en trouverez pas avant l’avant-dernière page ! Et si Tarzan a les honneurs du titre, c’est bien parce qu’il est « Le » personnage connu du livre. Il partage en effet de manière assez égale le volume avec ses acolytes.

Le résumé de cette histoire est relativement simple. Jason Gridley a trouvé en Tarzan un appui efficace pour monter une expédition de secours en Pellucidar afin de sauver David Innes, prisonnier des pirates qui y sévissent. Il s’avère qu’une entrée vers le monde intérieur existe aux pôles. C’est donc avec un dirigeable suréquipé que tout ce beau monde s’en va.

Hélas, rien ne se passe comme prévu. En effet, le relief de Pellucidar n’est en rien semblable au nôtre, et on ne peut en aucune façon se repérer grâce au soleil ou aux étoiles. En conséquence, très vite, les explorateurs sauveteurs vont se trouver séparés en plusieurs équipes qui vont s’égailler à travers la Terre creuse.

On retrouve ici tout ce qui fait le bonheur des romans d’aventure de E. R. Burroughs : des aventuriers dans un monde inconnu, face à des monstres antédiluviens, voire préhistoriques, ainsi qu’à des autochtones généralement hostiles. Heureusement, par leur bravoure et leur intelligence, ces personnages parviennent à se faire aussi des alliés.

Comme dans un bon film de série B, l’action prime sur la réflexion, même si ces aventuriers savent aussi faire fonctionner leurs méninges. Tout va très vite, mais Burroughs est surtout le maître des rebondissements et des rencontres pas si fortuites que ça. Ce Tarzan au cœur de la Terre figure parmi les meilleurs tomes des séries de « Pellucidar » et de « Tarzan ».

C’est une excellente idée que les Éditions PRNG ressortent ces fleurons de la littérature populaire. On peut regretter qu’elles ne nous en proposent pas de nouvelles traductions. Cependant, pour tous les lecteurs curieux d’aventure, ils sont une aubaine sur laquelle se jeter tous yeux ouverts.

Chronique de Vincent ‘1379’Delrue

Nous en pensons

Notre avis

3,5

On retrouve ici tout ce qui fait le bonheur des romans d’aventure de E. R. Burroughs : des aventuriers dans un monde inconnu, face à des monstres antédiluviens, voire préhistoriques, ainsi qu’à des autochtones généralement hostiles. Tout va très vite, mais Burroughs est surtout le maître des rebondissements et des rencontres pas si fortuites que ça. Ce Tarzan au cœur de la Terre figure parmi les meilleurs tomes des séries de « Pellucidar » et de « Tarzan ».

User Rating: Be the first one !

A propos de Christian

Christian
L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consulter aussi...

« Les compagnons de l’ombre tome 21 » anthologie

Jason Scott Aiken ouvre cette anthologie avec Galazi dans la ville enchantée, une aventure faisant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.