Accueil » Chroniques de livres » « Réalités, volume 1» – Anthologie des Éditions Realities Inc.

« Réalités, volume 1» – Anthologie des Éditions Realities Inc.

Spécialisée dans le format court, la jeune maison d’édition Realities Inc. propose, après Quantpunk, dont je vous ai déjà parlé, Réalités, volume 1. Pourquoi volume 1 ? Parce que le 2 est actuellement en chantier et devrait être disponible à la fin de l’année !

Dix textes ont été sélectionnés dans cette anthologie athématique, d’une remarquable qualité.

On commence avec La septième idole de Sylvain Lamur, qui s’interroge sur le devenir des robots après que l’humanité ait disparu. Leur quête de spiritualité et de sens les guide vers les IA les plus anciennes, celles qui ont connu les hommes. Si la nouvelle manque un peu d’émotion, la construction est parfaitement maîtrisée.

Changement de registre avec Terminus Turnus de Ludovic Klein (sous-titré : Une aventure de Jack la Scoumoune), un texte déjanté, bourré d’humour, avec une montée dans l’absurde formidable ! Un chasseur de dieux intergalactiques qui se prend un méchant retour de karma, ça donne un régal de lecture, où l’on rit franchement.

Virage à 180° pour la nouvelle suivante, Autodafé de Marie-Luce Bougon. Dans une Lutèce décrépite, les livres sont le pire ennemi des autorités. Hommage à Farenheit 451, sans aucun doute, cette histoire est toutefois originale, par ses personnages, forts et attachants, et par les sensations d’oppression, de terreur et de tristesse qui serrent le cœur, tempérées par une tendresse et une poésie rare. Une réussite magistrale !

Cadenas d’amour de Bruno Pochesci porte la marque de son auteur : un peu de cul, beaucoup d’imagination, une pointe d’humour et une écriture nerveuse. Et voilà le lecteur à la poursuite d’un ado devenu immortel en s’envoyant en l’air – si, si.

Avec Le sourire du barbare, de Sébastien Parisot, on reste dans une veine absurde et délirante : dans un système idéal, où chacun est parfaitement heureux et surtout gentil, comment peut bien s’adapter le dernier des Barbares ?

Sylvain Bousquet s’attache quant à lui, dans Jeux dangereux en bord de monde, aux pas d’un tout jeune homme, en proie aux affres de sa puberté naissante. Mais comme cela se passe dans une tribu d’enfants perdus, coincés au bord du « Grand Néant » qui dévore la Terre, ça sera encore plus compliqué pour lui. Le travail d’écriture est remarquable, avec un style particulièrement adapté à son sujet et des dialogues très justes.

Xavier Portebois renoue avec les robots dans Le sang et l’acier, qui réussit à plonger le lecteur au cœur des sensations que peut ressentir un humain synthétique, tandis qu’il côtoie des humains de chair et de sang. Beaucoup de finesse et de sensibilité dans ce beau texte.

Enfin, Marianne Escher, dans Une fois le papier enflammé, traite du deuil avec une cruauté impressionnante : dans cette dystopie, un homme se retrouve face à un dilemme moral, dont il ne peut que sortir vaincu.

Vous l’aurez compris, Réalités, volume 1 est une superbe anthologie qui place la barre très haut pour la suite !

« Réalités, volume 1»
Éditions Realities Inc
30 janvier 2017
288 pages – 12,00 €

Nous en pensons...

Notre avis

4.9

Vous l’aurez compris, Réalités, volume 1 est une superbe anthologie qui place la barre très haut pour la suite !

User Rating: Be the first one !

A propos de Syl

Syl

Fervente adepte des cultures de l’imaginaire (et des autres), curieuse de tout (et du reste), boulimique du verbe (qui a dit, mais pas que ?), enfin et accessoirement présidente du concours Visions du Futur (pots de vin acceptés).

Consulter aussi...

« Le Monde des Hobbits » de Damien Bador, Audrey Morelle, Coralie Porot, Vivien Stocker, Jean-Rodolphe Turlin et Dominique Vigot

Quand des amateurs éclairés de l’univers de J.R.R. Tolkien se retrouvent, qu’est-ce qu’ils écrivent ? Une …

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *