« Poussière fantôme » d’Emmanuel Chastellière

1917, Montréal. Elizabeth McKenzie, jeune et jolie scientifique peu soutenue par ses pairs, a émigré au Canada avec son compagnon, le futur comte Jonathan Dee, pour faire des expériences sur le monde des Morts.

Alors qu’un orage magnétique se déchaîne dans le laboratoire, Jonathan s’approche trop près du Seuil du Monde des Morts et est transpercé par une barre de fer. Il meurt piégé dans le Seuil. Le laboratoire prend feu et Elizabeth qui ne peut sauver Jonathan, décède dans l’incendie.

2017, Montréal. Archibald est guide pour une librairie ésotérique. Il fait visiter le Montréal historique et fantomatique. Pour cela, il est aidé par le fantôme d’Elizabeth Mackenzie. Pendant les visites de groupe, elle pimente de quelques effets spectraux les explications d’Archibald, et parfois un peu trop, jusqu’à effrayer les touristes.

Archibald a la capacité, depuis son enfance après le décès de ses parents, de communiquer avec les morts. Il les voit grâce à une sorte de poussière, la « poussière fantôme ». Les fantômes lui font confiance et il se lie facilement d’amitié avec eux. Il retrouve souvent la jeune et jolie Elizabeth. Pourtant, elle n’est pas un spectre serein. Depuis quelque temps, elle se sent épiée.

Alerté, Archibald prend conscience que quelque chose change dans le monde des fantômes : ils prennent de la consistance et cherchent à capturer Elizabeth. Archibald et son amie spectrale fuient jusqu’à chez lui. Là, avec sa colocataire et amie Espéranza, une descendante de sorcières mexicaines, ils vont tenter de communiquer avec l’ancien amoureux d’Elizabeth, Jonathan.

La séance de spiritisme ouvre une porte sur le Seuil du monde des morts et il apparaît. N’écoutant que son courage, Archibald fonce pour le récupérer et le ramener près d’Elizabeth. Pendant ce temps, Espéranza, Elizabeth et Isidore, l’ami d’Archibald et propriétaire de la librairie ésotérique, vont affronter des fantômes de plus en plus agressifs. Pour mieux résoudre ce mystère, toute cette petite troupe prendra le chemin (de fer) en direction de Québec pour un combat étonnant.

Voici un roman jeunesse dont l’intrigue se situe au Canada, dans ses deux villes les plus riches de patrimoine historique et qui fait aussi la part belle aux quartiers plus récents. Palpitante aventure de jeunes canadiens qui vivent proches d’un monde parallèle peuplé de fantômes plus ou moins agressifs, le rythme est soutenu et aucun temps mort (sans jeu de mots) ne perd le lecteur.

Ici, l’auteur a fait le choix de mettre en scène Archibald, un courageux «  jeune adulte  » médium qui se trouve dépassé par un phénomène qu’il s’explique mal. Ses amis vont l’aider à résoudre ce mystère et l’on retrouve tout au long du récit des clins d’œil, que fait l’auteur taquin, à des romans, des jeux ou des séries bien connues de certains lecteurs. Très agréable à lire, ce livre apporte un agréable moment de détente. À conseiller aussi pour découvrir une partie de l’histoire du Canada. Bonne lecture !

Chronique de Marie-Hélène ‘1264’ Hochet

Nous en pensons

Notre avis

3,4

Ici, l’auteur a fait le choix de mettre en scène Archibald, un courageux «  jeune adulte  » médium qui se trouve dépassé par un phénomène qu’il s’explique mal. Ses amis vont l’aider à résoudre ce mystère et l’on retrouve tout au long du récit des clins d’œil, que fait l’auteur taquin, à des romans, des jeux ou des séries bien connues de certains lecteurs. Très agréable à lire, ce livre apporte un agréable moment de détente. À conseiller aussi pour découvrir une partie de l’histoire du Canada. Bonne lecture !

User Rating: Be the first one !

A propos de Christian

Christian
L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consulter aussi...

« La Horde du contrevent » d’Alain Damasio

Rarement un roman de SF français aura autant fait parler que cette Horde du contrevent, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.