« Nous sommes Légion – Nous sommes Bob – 1 » de Dennis E. Taylor

Imaginez que vous êtes plein aux as et que vous voulez profiter de la vie, tout en vous débarrassant de la mort en souscrivant à un programme de cryogénisation. Imaginez que tout dérape et que vous mourrez plus tôt que prévu et que vous vous retrouvez un siècle plus tard, téléchargé dans un ordinateur – une simple IA en somme.

C’est ce qui arrive à Bob Johansson. Quand il se réveille, il appartient au gouvernement ultra-religieux américain. Il est sélectionné pour piloter un vaisseau spatial qui a la faculté de se répliquer à volonté. Une fois dans l’espace, Bob doit affronter d’autres IA de pays concurrents dans une guerre totale et sans merci.

Dennis E. Taylor a été programmeur informatique et ça se sent dans ce roman intelligent et ludique. Il maîtrise la chose et il évite, avec succès, d’assommer le lecteur avec trop de détails techniques. Le rythme est enlevé, le ton léger et un peu cynique. Bob étant un gros geek, les références à des séries (Star Trek notamment) et à des films sont nombreuses, comme dans Ready Player One.

Tous les ingrédients d’un roman de SF sont présents telles des guerres spatiales, des explorations de planètes, le clonage d’IA, une apocalypse… Un détail amusant : à chaque fois que Bob se clone, le nouveau Bob n’a pas un caractère tout à fait identique d’où quelques quiproquos. Ce premier volume d’une série renouvelle, avec humour, le genre SF et malgré une ou deux baisses de régime, il se lit très vite. Un roman bluffant d’intelligence ! Le second volume est sorti, toujours chez Bragelonne.

Chronique de Philippe ‘1540’ Goazempis

Nous en pensons

Notre avis

4,3

Tous les ingrédients d’un roman de SF sont présents telles des guerres spatiales, des explorations de planètes, le clonage d’IA, une apocalypse… Un détail amusant : à chaque fois que Bob se clone, le nouveau Bob n’a pas un caractère tout à fait identique d’où quelques quiproquos. Ce premier volume d’une série renouvelle, avec humour, le genre SF et malgré une ou deux baisses de régime, il se lit très vite. Un roman bluffant d’intelligence !

User Rating: Be the first one !

A propos de Christian

Christian
L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consulter aussi...

« Theodore Sturgeon, le plus qu’auteur » Collectif sous la direction de Florence Dolisi

2018 est l’année du centenaire de la naissance de Theodore Sturgeon, un formidable novelliste, plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.