Accueil » Chroniques de livres » « Monstres pense-bête » de John Kenn Mortensen

« Monstres pense-bête » de John Kenn Mortensen

Imaginez la rencontre des univers de Tim Burton et de Miyazaki avec un soupçon d’horreur lovecraftienne. Voilà ce que révèle ce petit livre, une véritable perle de fantastique. L’artiste vous sera sûrement inconnu. John Kenn Mortensen est danois, comme il se présente lui-même : il écrit et dirige des émissions pour la jeunesse, il élève deux jumeaux et n’a « plus de temps pour autre chose ». Sauf qu’il dessine sur des post-its comme d’autres gribouillent en laissant leur esprit et leur main vagabonder sur un bout de feuille.

Ce qui ressort de ces petits dessins n’a rien de mignon, même si l’enfance et l’innocence sont souvent présentes. Car dans ce format unique (7,5 x 12,5 cm), John Kenn livre une galerie de monstres, menaçants, effrayants, parfois tristes, voire inquiets (tout en restant inquiétants dans leur apparence). Des monstres qui semblent apparaître au beau milieu de décors minimalistes et dont la présence envahit l’espace autour de personnages minuscules.

John Kenn emploie une technique faite de petits traits hachurés ou répétés de manière plus ou moins dense pour créer une palette en clair-obscur sur le fond jauni des post-its qui lui servent de support. Et malgré ce format contraignant, il déploie un trait précis qui conserve également le rendu spontané du croquis pour rendre vivant ces monstres gigantesques aux corps hirsutes couronnés d’arbres dénudés en guise de cornes, ces fantômes flottants aux bouches garnies de crocs, ces créatures rampantes, marines ou aériennes tout droit sorties des cauchemars de l’écrivain H.-P. Lovecraft…

Présenté sur une page, chaque dessin est mis en valeur par le fond noir, ce qui rend encore plus oppressantes les compositions de ces saynètes où les créatures sont coupées par le cadre de l’image tellement elles sont énormes. Entrez donc dans un univers onirique et horrifique, et si vous hésitez encore, vous pouvez retrouver ces dessins et beaucoup d’autres sur le blog de l’auteur : http://johnkenn.blogspot.fr

 

Nous en pensons ...

Notre avis

4.5

Imaginez la rencontre des univers de Tim Burton et de Miyazaki avec un soupçon d’horreur lovecraftienne. Voilà ce que révèle ce petit livre, une véritable perle de fantastique.

User Rating: Be the first one !

A propos de Yoh

Yoh
Fidèle lieutenant de la nef PdE depuis de nombreuses années, Yohan en est finalement devenu le capitaine durant une longue période. Il a quand même réussi à caser ses nouvelles et dessins dans Présences d'Esprits et AOC bien sûr, mais aussi dans Légendes ! et Monstres ! ainsi que pour plusieurs jeux de rôle comme Te Deum pour un massacre, Mississippi, Sunda Mizu Mura. Entre autres...

Consulter aussi...

Pénombres n°6 : « Mondes virtuels, monde réel » – Association Transition

Alors que les cinq premiers numéros du fanzine Pénombres étaient imprimés, ce numéro 6 se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.