Accueil » Chroniques de livres » « Les Mentats de Dune – Dune, les origines – 2 » de Kevin J. Anderson & Brian Herbert

« Les Mentats de Dune – Dune, les origines – 2 » de Kevin J. Anderson & Brian Herbert

Dans la trilogie des « Origines », les auteurs ont pour but de nous dévoiler les débuts des grandes organisations qui sont présentées dans le célèbre cycle de Franck Herbert : le bene gesserit, le bene tleilax, les navigateurs, les docteurs suk, les mentats et les maîtres d’armes. Sans oublier bien entendu les Fremen !

Deux siècles après la révolte des humains contre les machines pensantes, l’empereur Corrino détient un pouvoir fragile : homme sans charisme, ni volonté, il ne tient au pouvoir que grâce au soutien de son frère bien mieux équipé pour gouverner, mais loyal et dénué d’ambition personnelle. De plus, cet empereur est écartelé entre deux factions extrêmement puissantes et incapables de trouver un terrain d’entente. D’une part, le Jihad Butlérien, mené par Manford Torondo, un infirme fanatique qui est passé de « Tu ne feras point de machine à l’esprit de l’homme semblable. » (Bible catholique orange) à « Il faut détruire toutes les machines sans distinction ! » Malheureusement, son charisme et le traumatisme qu’a subi l’humanité sous le joug des machines pensantes lui valent de très nombreux et violents partisans. D’autre part, la compagnie Venport est la seule compagnie de transport interplanétaire à avoir un taux d’échec nul, grâce à ses mystérieux navigateurs. Elle est dirigée par Josef Venport qui est un fervent partisan du progrès et de l’utilisation des machines pour compenser les insuffisances de l’homme. Et son quasi-monopole sur les voyages spatiaux lui permet d’imposer un embargo aux planètes qui cèdent aux exigences de Manford Torondo.

Pendant ce temps, l’ordre des Sœurs, bien malmené dans le premier volume La Communauté des Sœurs, se reconstruit doucement avec l’espoir de réunifier ses deux factions. Les navigateurs se multiplient lentement mais sûrement sans chercher encore à se réunir en guilde. Et les mentats soutiennent ouvertement Manford Torondo jusqu’au jour où on leur demande de prêter individuellement serment de fidélité au credo antitechnologique.

Le titre prévu pour le troisième tome étant Les Navigateurs de Dune, on a bien compris quelles origines les deux auteurs ont spécifiquement choisi de nous raconter. Néanmoins, ils n’en négligent pas pour autant le reste de l’univers, les autres structures de pouvoir, l’empire, la vendetta des Harkonnen envers les Atréides, etc. On retrouve dans cette trilogie le souffle épique qui a fait tous le succès de la série originale. Les personnages sont attachants, la montée en puissance de la guerre entre pro-et antitechnologie rend la tension de plus en plus insoutenable et aucun personnage, qu’il vive ou qu’il meure, n’est vraiment secondaire.

Évitez de lire ce roman dans les transports : vous pourriez rater votre arrêt !

Chronique de Frédéric Bonneville

Nous en pensons ...

Notre avis

4.2

On retrouve dans cette trilogie le souffle épique qui a fait tous le succès de la série originale. Les personnages sont attachants, la montée en puissance de la guerre entre pro-et antitechnologie rend la tension de plus en plus insoutenable et aucun personnage, qu’il vive ou qu’il meure, n’est vraiment secondaire.

User Rating: Be the first one !

A propos de Mourad

Mourad

Participe au comité de lecture d’AOC (qui a dit pas régulièrement ?) et donne des coups de main sur le site ou sur tout un tas d’autres sujets (qui a dit c’est trop vague ?).

Consulter aussi...

« Le Jardin des silences » de Mélanie Fazi

Amateurs exclusifs d’actions trépidantes et/ou de visions horrifiques s’abstenir. Mélanie Fazi joue dans un tout …

3 commentaires

  1. À chaque fois qu’un/e blogueur/euse parle de FranCk Herbert au lieu de Frank Herbert,
    une souris du désert meurt de tristesse

  2. A quand la parution du tome 3 : « Les navigateurs de Dune » en France (et en français) ? L’original est paru en septembre 2016…

  3. Mourad

    Ça se mange les souris du désert ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *