« Malenfer : La forêt des ténèbres – 1  » de Cassandra O’Donnell

Depuis que la forêt magique de Malenfer se rapproche du village et dévore tous ceux qui s’en approchent, les enfants doivent être très vigilants. Surtout Gabriel et Zoé qui vivent tout près de la sinistre forêt et qui sont seuls depuis le départ de leurs parents, deux mois plus tôt.

Chaque jour, ils se rendent à l’école du village où ils retrouvent leurs amis. Si Gabriel est très apprécié de ses camarades et de ses professeurs, ce n’est pas le cas de Zoé, trop différente des autres, car sujette à des visions, et surnommée « la tarée ». Mais la forêt n’est pas le seul danger qui rôde autour de Wallandar. Le lac sinistre qui longe l’école provoque des cauchemars chez Zoé, et quand un garçon de la classe de Gabriel disparaît, la petite fille est sûre que le lac en est responsable.

Les enfants retrouvent une chaussure au bord du lac maudit et préviennent les professeurs, mais ces derniers ne semblent pas pressés d’agir. Pourtant Zoé sait que ce ne sont pas des professeurs normaux, ils dissimulent leur vraie nature de sorcière, loup-garou, elfe et autres walligow, troll ou nain des montagnes.

Mais elle n’en a jamais rien dit car elle sait que les habitants de Wallandar détestent tout ce qui est différent. Quand enfin les adultes passent à l’action, les enfants ne sont pas loin derrière et leur rôle va être déterminant dans la lutte qui s’engage.

L’aventure est prenante, l’intrigue bien menée, même si le titre du premier tome ne correspond pas vraiment à l’histoire, plus centrée sur le lac que sur la forêt elle-même. La magie est omniprésente, et le duo frère/sœur fonctionne à merveille. Quant à l’amitié qui unit le groupe d’enfants, elle justifie tous les risques.

Initialement publié en 2014, le tome 1 de la trilogie des romans Malenfer est réédité par Flammarion Jeunesse en édition Collector, après la sortie en 2018 de l’adaptation en BD. Voilà donc l’occasion pour les collégiens, et même un peu plus jeunes, de découvrir la saga de fantasy qui a fait le bonheur des jeunes lecteurs précédents. D’autant que le livre est vraiment un bel objet, avec une très jolie couverture cartonnée bleu nuit et des titres argentés.

Chronique de Michelle ‘1642’ Gagnère

Nous en pensons

Notre avis

3.8

L’aventure est prenante, l’intrigue bien menée, même si le titre du premier tome ne correspond pas vraiment à l’histoire, plus centrée sur le lac que sur la forêt elle-même. La magie est omniprésente, et le duo frère/sœur fonctionne à merveille. Voilà donc l’occasion pour les collégiens, et même un peu plus jeunes, de découvrir la saga de fantasy qui a fait le bonheur des jeunes lecteurs précédents. D’autant que le livre est vraiment un bel objet, avec une très jolie couverture cartonnée bleu nuit et des titres argentés.

User Rating: Be the first one !

A propos de Christian

Avatar
L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consulter aussi...

« Mers Mortes » d’Aurélie Wellenstein

Fichtre ! Mais que voilà une bien sombre histoire pour les éditions Scrineo, destinées aux jeunes …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.