« Le Virus de Saddam » de Aïcha El Glaoui-Rabat

Voici le premier roman de A.E.G.R, qui est en fait une longue nouvelle de fiction. Le thème est classique : celui d’un virus qui s’attaque aux habitants de Los Angeles, mais cependant, il est traité avec originalité, ce qui crée tout l’intérêt de cette nouvelle.

En fait, le virus se propage par l’intermédiaire du livre jusqu’au lecteur. Après en avoir irrémédiablement effacé l’encre, il tue en trois jours, réduisant le tout en charbon, comme un toast cramé qu’on aurait oublié dans le grille pain. Ainsi nous pénétrons dans l’intimité d’une famille californienne qui va être frappée par cet horrible mal, vraiment terrifiant pour les “ gros ” lecteurs comme moi. Bien entendu, ils ne vont pas rester sans réagir face au malheur qui les frappe et vont partir en croisade pour détruire ce fléau surnaturel.

Si les personnages manquent de profondeur, ils restent néanmoins fort sympathiques. Cependant, l’histoire est un peut trop linéaire et, pauvre en rebondissements, elle paraît facile et simplette d’autant plus que l’intrigue est donnée dans le titre de l’ouvrage. Pour corser le tout de nombreuses fautes de frappe et un manque total de ponctuation gênent la lecture qui serait sans cela aisée et agréable, le style étant très fluide.

 

Chronique de Pierre-Hilaire ‘1212’ Tual

ÉditeurÉdition des écrivains
AuteurAicha El Glaoui-Rabat
Pages 116
Prix14,94€

Nous en pensons ...

Notre avis

2.0

L'histoire est un peut trop linéaire et, pauvre en rebondissements, elle paraît facile et simplette d’autant plus que l’intrigue est donnée dans le titre de l’ouvrage.

User Rating: Be the first one !

A propos de Richard

Richard
"Ça mériterait un bon coup de pinceau" que j'ai eu la folie de dire. "Tiens voila les clés" fut leur réponse. Voila comment on se retrouve webmaster chez PdE...

Consulter aussi...

« La Clef de Pandémonium » de Florent Balodis Delattre

Gilles-Jonathan Prosper, dit Johnny, guide de survie en forêt pour les touristes, pensait passer un bon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.