Accueil » Chroniques de livres » « Le sentier des dagues » de Robert Jordan

« Le sentier des dagues » de Robert Jordan

Le sentier des dagues de Robert JordanAprès avoir échappé à un contingent Seanchan, Elayne, Nynaeve et leurs compagnons prennent la direction d’Andor, s’éloignant rapidement de la cité d’Ebou Dar tombée aux mains des troupes de l’Impératrice Unique. Parallèlement, les troupes d’invasion Seanchan sont la cible d’un corps expéditionnaire mené par le Dragon Réincarné en personne, Rand al’Thor. Ce dernier est accompagné par certains de ses alliés contraints et forcés, ainsi que par ses fidèles et terrifiants Asha’man, ces hommes qui sont capables de canaliser, mais que guette, la folie. De son côté, Perrin Aybara poursuit sa quête du Prophète du Seigneur Dragon, tandis que complots et manigances font désormais partie du quotidien d’Egwene al’Vere qui tente, de gré ou de force, de recréer autour d’elle l’unité de la Tour Blanche. Le compte à rebours pour la Dernière Bataille continue.

Placé sous le souffle épique des combats, ce quinzième volume de La Roue du Temps fait avancer en parallèle les destinées des personnages principaux de la saga de Robert Jordan. Seul Mat Cauthon est étrangement absent de cet opus alors qu’il jouait un rôle particulièrement important dans le tome précédent. Même si les batailles entre les forces de Rand al’Thor et les armées Seanchan font rage dans Le Sentier des dagues, le romancier ne néglige nullement les intrigues politiques complexes des Aes Sedai et les alliances parfois contre nature que les différents protagonistes sont obligés de lier pour atteindre le but qu’ils se sont fixé ou que le destin leur a imposé.

Sans rivaliser avec les succès médiatiques du Seigneur des Anneaux, La Roue du Temps est suffisamment populaire pour que le successeur désigné du défunt Robert Jordan travaille d’arrache-pied à la conclusion de l’œuvre du maître et qu’un éditeur de bandes dessinées américain se lance dans l’adaptation du tout premier roman du cycle de La Roue du Temps, L’Invasion des ténèbres (Eye of the World). Dabel Brothers Publishing a ainsi réuni les talents de Chuck Dixon, scénariste bien connu pour son travail sur Batman chez DC Comics, et le jeune dessinateur Chase Conley, pour donner visage et corps aux nombreux héros de Robert Jordan : les tout jeunes Rand al’Thor, Mat Cauthon, Perrin Aybara, Egwene al’Vere et Nynaeve al’Meara, les habitants du Champ d’Edmond dans les Deux rivières, ainsi que Dame Moirane l’Aes Sedai et son Lige Al’Lan Mandragoran. Une telle démarche montre, s’il en était besoin, que la saga de Robert Jordan constitue d’ores et déjà, et à l’instar de la trilogie de J.R.R. Tolkien, une œuvre incontournable et un classique de la fantasy.

Enfin, en concluant Le Sentier des dagues par un trentième et dernier chapitre qui, à deux petites pages, laisse entrevoir tous les futurs possibles de son univers, Robert Jordan ne peut que donner une irrésistible envie de lire la suite des aventures de Rand al’Thor dont la victoire n’est qu’une des multiples possibilités offertes par l’écheveau complexe de La Roue du Temps.

 

Chronique de Philippe ‘1495’ Paygnard

ÉditeurFleuve Noir
AuteurRobert Jordan
Pages 296
Prix20€

Nous en pensons ...

Notre avis

4.0

Placé sous le souffle épique des combats, ce quinzième volume de La Roue du Temps fait avancer en parallèle les destinées des personnages principaux de la saga de Robert Jordan.

User Rating: Be the first one !

A propos de Richard

Richard
"Ça mériterait un bon coup de pinceau" que j'ai eu la folie de dire. "Tiens voila les clés" fut leur réponse. Voila comment on se retrouve webmaster chez PdE...

Consulter aussi...

Pénombres n°6 : « Mondes virtuels, monde réel » – Association Transition

Alors que les cinq premiers numéros du fanzine Pénombres étaient imprimés, ce numéro 6 se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.