Accueil » Chroniques de livres » « Le Seigneur des Terres de Feu » de Dave Duncan

« Le Seigneur des Terres de Feu » de Dave Duncan

Le Seigneur des Terres de Feu de Dave DuncanGuêpe et Pillard sont deux jeunes du Hall de Fer. En ce lieu, on forme les meilleurs combattants, les Lames du Roi. Guêpe ne se sent pas prêt pour devenir Lame. Alors quand il entend son bonifié ami Pillard oser dire au monarque qu’il refuse l’adoubement, il s’empresse de suivre son exemple.

Mais Pillard savait très bien ce qu’il faisait. Il avait trouvé au Hall une cachette idéale contre les assassins de son père. Guêpe et lui n’ont plus à présent qu’à prendre la fuite et rejoindre le Baelmark, dont les pirates lancent des raids sur les côtes du Chival. Là les attendent d’autres dangers : les assassins du père de Pillard aimeraient terminer leur tâche en tuant son dernier héritier. Entre dragons, envoûtement et philtre d’amour, l’avenir les mène vers la mort ou le trône.

Ce livre est le deuxième des Lames du roi. Il se lit très bien indépendamment du premier. L’histoire est racontée selon différents points de vue ce qui lui donne variété et profondeur.
Un roman de cape et d’épée sans les duels interminables, une écriture enlevée, un rythme soutenu en font un cocktail de premier choix.

 

Chronique de Estelle ‘1427’ Dupont

ÉditeurLe Livre de poche
AuteurDave Duncan
Pages595
Prix6,95€

Nous en pensons ...

Notre avis

4.4

Un roman de cape et d’épée sans les duels interminables, une écriture enlevée, un rythme soutenu

User Rating: Be the first one !

A propos de Richard

Richard
"Ça mériterait un bon coup de pinceau" que j'ai eu la folie de dire. "Tiens voila les clés" fut leur réponse. Voila comment on se retrouve webmaster chez PdE...

Consulter aussi...

Pénombres n°6 : « Mondes virtuels, monde réel » – Association Transition

Alors que les cinq premiers numéros du fanzine Pénombres étaient imprimés, ce numéro 6 se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.