Accueil » Actualités » Ceci n'est pas de la SF » Le monde en 2040

Le monde en 2040

Courrier_International_25ansCourrier International a 25 ans ! Né donc en 1990, le journal a décidé de fêter dignement cet anniversaire avec un supplément spécial au numéro paru le 17 décembre 2015 : le monde en 2040.

C’est à un passionnant voyage dans le temps que nous convie l’hebdomadaire, avec la presse étrangère, comme à son habitude. On démarre avec un bel article qui parle aux amateurs de SFFF que nous sommes, dès son titre « Quand la fiction devient la réalité de demain », ou comment des récits de fiction « réalistes » permettent d’imaginer et d’élaborer le futur. Le journal balaie ensuite différents thèmes, toujours vus du point de vue de la  presse étrangère : l’urbanisation galopante, le stress hydrique prévisible, l’engloutissement de pays entiers en raison de la montée des eaux, le choc alimentaire, la situation des vieux… Après quoi sont abordés ce que seront (pourraient être ?) les grands équilibres stratégiques de demain (Russie, Moyen-Orient…).

S’ensuit un tour d’horizon des technologies du futur, et de leurs possibles (probables) influences sur notre quotidien : les énergies renouvelables, les robots, les vacances hologrammées, les vêtements connectés, le sex machine, ou encore les nouvelles formes d’édition.

Enfin,  le psychologue allemand Harald Zeitung nous incite à recommencer à rêver pour s’inventer des mondes meilleurs. Quelle plus belle façon de démarrer 2016 ?

Chez votre marchand de journaux jusqu’au 6 janvier, et en ligne sur le site de Courrier International.

A propos de Syl

Syl
Fervente adepte des cultures de l'imaginaire (et des autres), curieuse de tout (et du reste), boulimique du verbe (qui a dit, mais pas que ?), enfin et accessoirement présidente du concours Visions du Futur (pots de vin acceptés).

Consulter aussi...

Intel Shooting Star : 500 drones en action

Tout le monde connait l’entreprise Intel, celle là même qui crée les micro-processeurs au sein …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.