« L’Aura noire et La Marque rouge » de Ruberto Sanquer

Trois mille ans se sont écoulés depuis que l’Apocalypse a détruit la Terre Arcane. La vie a repris ses droits, mais le monde est différent. Les arbres ont acquis une conscience, et les humains des pouvoirs singuliers. Louyse est une apprentie sorcière qui s’apprête à passer l’épreuve du Sabbat avec ses douze camarades de promotion.

Si elles réussissent, des bracelets magiques, les ringtree, s’enrouleront autour de leurs poignets et elles seront promues aspirantes. Elles apprendront à vivre avec leur ringtree qui deviendront partie intégrante de leurs corps, et à utiliser leurs grands pouvoirs. Mais pour que la cérémonie soit un succès, elles doivent toutes réussir l’épreuve. Si l’une échoue, c’est l’échec pour toutes !

Or au matin de l’épreuve, Louyse se réveille, nauséeuse et comateuse. Que lui est-il arrivé ? Elle ne l’apprendra que bien plus tard, mais un démon majeur, tiré d’un sommeil séculaire, est réapparu, assoiffé de vengeance. Il a jeté son dévolu sur Louyse et l’a coiffée d’une aura noire, invisible et indétectable, mais qui lui permet, depuis son repaire, de suivre tous les faits et gestes de la jeune fille et donc d’espionner la Cité d’Isafjur.

Autour de Louyse, une terrible malédiction semble avoir touché tous ceux qu’elle aime et qui sont morts. Pourtant l’année a réussi à s’écouler et voici les jeunes filles prêtes pour la Cérémonie du Grand Sabbat qui va faire d’elles des sorcières attitrées, des ringseys. Mais le Mal est aux portes de la Cité et seule Dame Maurey, la maîtresse de Louyse et la plus grande sorcière existante, est capable de le contrer, fut-ce au péril de sa vie.

Dans un ultime combat, elle repousse le démon et permet à la cérémonie d’avoir lieu. Louyse réussit son initiation et se retrouve débarrassée de son aura noire. Enfin libre ! Mais avant de se retirer, le démon a répandu dans l’air une malédiction rouge qui va bientôt toucher tous les humains adultes.

Sous son action, ils vont se transformer en cannibales déments et très violents. Dame Maurey dans le coma, la Cité privée d’une partie de ses défenses, tous les sorciers et sorcières vont devoir s’unir pour contrer cette nouvelle et sournoise attaque du démon. Louyse et ses camarades vont devoir apprendre très vite à utiliser leurs nouveaux pouvoirs, et la jeune fille, dont on dit qu’elle serait une Sentinelle, sera aux premières loges.

L’Aura noire et sa suite La Marque rouge constituent une nouvelle série de fantasy vraiment très agréable à lire. L’autrice place le lecteur alternativement du point de vue de plusieurs des personnages, ce qui permet de bien comprendre l’action, assez complexe. L’histoire est assez originale, et les évènements se succèdent sans temps mort. Si chaque roman propose une fin, elle est suffisamment ouverte pour qu’on attende le tome suivant avec impatience.

Chronique de Michelle ‘1642’ Gagnère

Nous en pensons

Notre avis

4,0

L’Aura noire et sa suite La Marque rouge constituent une nouvelle série de fantasy vraiment très agréable à lire. L’autrice place le lecteur alternativement du point de vue de plusieurs des personnages, ce qui permet de bien comprendre l’action, assez complexe. L’histoire est assez originale, et les évènements se succèdent sans temps mort. Si chaque roman propose une fin, elle est suffisamment ouverte pour qu’on attende le tome suivant avec impatience.

User Rating: Be the first one !

A propos de Christian

Christian
L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consulter aussi...

« La Horde du contrevent » d’Alain Damasio

Rarement un roman de SF français aura autant fait parler que cette Horde du contrevent, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.