« La Table de pierres » de Bruno Martineau

La Table de pierres de Bruno MartineauIl y a 3000 ans, au large de l’Irlande, un coracle accoste une île battue par les vents. Le jeune Keldaan et ses compagnons, de sombres rufians, débarquent, menés par un personnage inquiétant, Herrlick. Ce dernier a déniché les compagnons de Keldaan dans des tavernes mal famées, certain que leur nature peu scrupuleuse lui permettrait d’atteindre le but qu’il s’est fixé. Quant à Keldaan, jeune orphelin et excellent marin, il a souhaité les accompagner. Taraudé par un désir d’aventure qui lui vient de son père, il ressent au fond de lui que son destin est différent de celui du commun des mortels. Cette entreprise, motivée par l’appât d’un trésor, les entraîne dans les sous-sols méphitiques de l’île. Ils iront à la rencontre de leur destin. Pour les uns ce sera la mort, pour d’autres ce sera la rencontre du merveilleux.

Bruno Martineau avec sa novella, premier tome d’une série d’aventures d’un jeune irlandais, Keldaan ou La Guerre des druides, nous entraîne dans l’univers de la mythologie celtique et de l’heroic fantasy. Dans ce roman élaboré sur le thème classique du passage de l’enfance à l’âge adulte, on retrouve la confrontation entre le Bien et le Mal. L’idée de base intéressante mélange la découverte d’un trésor et la rencontre de personnages hors du commun. Un rythme tonique est donné à cette histoire à laquelle, malheureusement, on doit reprocher quelques trop longues descriptions avec des ponctuations récurrentes et lassantes. Ce texte, écrit pour la jeunesse, a les défauts de ses qualités. Un style très imagé et des personnages qui passent du désespoir à l’hystérie trop brusquement à mon goût.

 

Chronique de Marie-Hélène ‘1264’ Hochet

Éditeur Mémoires et culture
Auteur Bruno Martineau
Pages  89
Prix 12€

Nous en pensons ...

Notre avis

2.2

Ce texte, écrit pour la jeunesse, a les défauts de ses qualités. Un style très imagé et des personnages qui passent du désespoir à l’hystérie trop brusquement.

User Rating: Be the first one !

A propos de Richard

Richard
"Ça mériterait un bon coup de pinceau" que j'ai eu la folie de dire. "Tiens voila les clés" fut leur réponse. Voila comment on se retrouve webmaster chez PdE...

Consulter aussi...

« L’Atlantide retrouvée ? » de Jacques Collina-Girard

Si le mythe de l’Atlantide vous fascine, si la mythologie, l’archéologie, la préhistoire, l’ethnologie ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.