« Je ne pouvais plus le sentir ! »

Vendre les odeurs des personnes mortes. Une idée folle ? Bah ... apparemment pas pour tout le monde.
Vendre les odeurs des personnes mortes. Une idée folle ? Bah … apparemment pas pour tout le monde.

Bientôt cette phrase pourrait revêtir un sens bien plus profond qu’on ne l’a jamais imaginé : une entreprise de l’Eure (bien de chez nous donc) souhaite proposer à la vente l’odeur de personnes malheureusement disparues.

L’université du Havre est sur le coup, et aide Katia Apalategui dans ce projet qui parait complètement fou, et probablement assez dérangeant. L’idée est finalement toute simple : nous avons tous une odeur corporelle, et c’est cette odeur et ces molécules que l’entrepreneuse souhaite capturer, synthétiser, et mettre dans un flacon.

Ainsi, vous pourrez toujours dans les moments de nostalgie vous envoyez une petite giclée de « Jean-Pierre » ou de « Louise », ça vous rappellera le bon vieux temps.

Space.

On vit dans un drôle de monde.

Source : Sud Ouest

A propos de Mourad

Mourad
Participe au comité de lecture d'AOC (qui a dit pas régulièrement ?) et donne des coups de main sur le site ou sur tout un tas d'autres sujets (qui a dit c'est trop vague ?).

Consulter aussi...

Retour sur Rosetta

6 mois après la fin de la mission de la sonde Rosetta, ARTE propose ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.