Accueil » Chroniques de livres » Gandahar n°1

Gandahar n°1

Voilà une nouvelle revue qui commence bien : une superbe couv’ signée Caza, et un article mi-sérieux, mi-délirant d’André Woodcock sur les volcans dans les littératures de l’imaginaire pour démarrer la lecture !

Neuf nouvelles sont ensuite présentées, sur ce thème plutôt original du (des) volcan(s). Du sérieux, du presque conte, de la SF pure et dure, du fantastique : la variété est au rendez-vous du lecteur curieux.

Mention spéciale pour Les filles de Pélé de Feldrik Rivat, une belle histoire qui tourne en dérision les stéréotypes en tout genre, avec une grande maestria. Dans cet univers voué au culte de la masculinité, la force n’est peut-être pas où on le croit. Dans la chaleur d’un bain japonais est un court texte de Cédric Girard, où l’on suit un touriste extraterrestre qui fait ses délices des traditions humaines, à peine revisitées.

Julie Conseil nous conte les aventures de Joe Lahar et les mangeurs d’archées dans une nouvelle au scénario solide et à l’écriture soignée. Le personnage principal et son compagnon nous entraînent dans un voyage plein de pittoresque, qui fleure bon l’aventure. Enfin, ne passez pas à côté du syndrome islandais de Bruno Pochesci, qui nous balade aux quatre coins de la terre, dans une histoire burlesque et tragique à la fois, avec un style toujours aussi déjanté, et une fin qui fait craindre le pire pour son auteur, au vu de l’actualité récente ! 1

Le prochain thème choisi par la revue est « le Juif Errant », ce qui laisse augurer une originalité et une variété tout aussi importante.

C’est toujours un plaisir pour les amateurs de littératures de l’imaginaire que de saluer la naissance d’une nouvelle revue. Souhaitons-lui bonne route !

Note :

  1. Voir les soupçons de piratage de Sony par la Corée du Nord, en réaction au film L’interview.

Nous en pensons ...

Notre avis

4.2

C’est toujours un plaisir pour les amateurs de littératures de l’imaginaire que de saluer la naissance d’une nouvelle revue. Souhaitons-lui bonne route !

User Rating: Be the first one !

A propos de Syl

Syl
Fervente adepte des cultures de l'imaginaire (et des autres), curieuse de tout (et du reste), boulimique du verbe (qui a dit, mais pas que ?), enfin et accessoirement présidente du concours Visions du Futur (pots de vin acceptés).

Consulter aussi...

Pénombres n°6 : « Mondes virtuels, monde réel » – Association Transition

Alors que les cinq premiers numéros du fanzine Pénombres étaient imprimés, ce numéro 6 se …

2 commentaires

  1. Bizarre, pourquoi la couverture du numéro 1 est-elle datée de novembre 2014 ? :-/

  2. Richard

    C’est normal, c’est bien la bonne date. Cette chronique a été initialement publiée dans le numéro 83 de Présences d’Esprits qui est sorti au printemps 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.