Accueil » Chroniques de livres » « Futu.re » de Dmitry Glukhovsky

« Futu.re » de Dmitry Glukhovsky

L’histoire se déroule dans un futur pas si lointain du nôtre. L’Europe est devenue une gigapole constituée d’immenses immeubles où seuls les plus riches, logés au sommet, ont la chance de voir le soleil, alors que tous les les autres habitants se contentent d’un hologramme qui le représente.

Les scientifiques ont trouvé depuis longtemps le remède contre la mort et le vieillissement, il leur suffit de modifier l’ADN humain.

Les problèmes qui nous guettent aujourd’hui sont devenus réalité : la surpopulation et toutes les contraintes qu’elle engendre (pas de nourriture, de place pour tout le monde) font partie de l’environnement dans lequel évolue le personnage principal.

Pour éviter que la situation n’empire, les politiciens ont créé la loi du choix : tout couple qui souhaite avoir un enfant doit déclarer la grossesse à l’État et désigner le parent qui devra accepter l’injection d’un accélérateur métabolique qui provoquera son décès à plus ou moins brève échéance.

717, le personnage principal de ce roman, fait partie d’une brigade chargée de débusquer les personnes ne déclarant pas leur grossesse. Le but de ces brigades est de faire respecter la loi du choix.

Sous-commandant, il se voit un jour proposer une mission très importante qui le hissera à la fonction de commandant. L’objectif de celle-ci est d’éliminer un des principaux activistes du parti de la vie, parti qui veut voir la loi du choix disparaître.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre, la thématique traitée nous renvoie à des problèmes qui menacent notre société d’aujourd’hui. La dureté de ceux-ci et les choix que prend 717 nous immergent dans un réalisme oppressant. Je qualifierais ce roman de livre coup de poing : il nous fait sortir de notre petite bulle bien douillette pour nous malmener.

Une intrigue intelligemment construite, des descriptions à nous couper le souffle, une ambiance prenante et une multitude de questions qui viennent nous heurter : voici un livre de la rentrée littéraire à ne pas rater, un livre dont on ne ressort pas indemne.

Chronique de Charlotte Hayartx
(Coup de cœur magasin de l’imaginaire Trollune)

Nous en pensons ...

Notre avis

4.6

Une intrigue intelligemment construite, des descriptions à nous couper le souffle, une ambiance prenante et une multitude de questions qui viennent nous heurter : voici un livre de la rentrée littéraire à ne pas rater, un livre dont on ne ressort pas indemne.

User Rating: Be the first one !

A propos de Mourad

Mourad
Participe au comité de lecture d'AOC (qui a dit pas régulièrement ?) et donne des coups de main sur le site ou sur tout un tas d'autres sujets (qui a dit c'est trop vague ?).

Consulter aussi...

Pénombres n°6 : « Mondes virtuels, monde réel » – Association Transition

Alors que les cinq premiers numéros du fanzine Pénombres étaient imprimés, ce numéro 6 se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.