Accueil » Actualités » BD/Roman/revue/jeu » Focus Fabrice Bourland

Focus Fabrice Bourland

Fabrice Bourland, Hollywood MonstersPassionné de littérature populaire et par les « grands détectives » (Edgar Poe, Arthur Conan Doyle ou Gaston Leroux…), Fabrice Bourland est l’auteur d’une série policière qui mêle fantastique et histoire. Les enquêtes d’Andrew Singleton et James Trelawney ont commencé à être publiées en 2008 aux éditions 10/18 dans la collection… (j’ai donné un indice !) « Grands Détectives »

Hollywood Monster paru en début 2015 est le 5e tome de la série, le 6e si on y inclut La Dernière Enquête du chevalier Dupin, un manuscrit offert à Singleton par un policier français.

La bonne idée de Fabrice Bourland est d’avoir placé les deux détectives dans les années 1930 en Angleterre, et d’avoir fait de Singleton un féru de littérature (populaire, on s’en doute). L’époque est tourmentée (la guerre approche), les sociétés secrètent fleurissent.

Andrew Singleton est canadien, James Trelawney un américain. Le premier est d’abord un intellectuel curieux, le second un sportif. Tous deux ont migré au Royaume-Uni pour ouvrir leur agence de détectives. Le duo se complète bien.

S’ils ne sont pas particulièrement spécialistes des fantômes et autres manifestations paranormales, il n’est pas rare qu’on fasse appel à eux pour des enquêtes sur des phénomènes particuliers, car le père de Singleton est très connu dans le milieu du spiritisme. Fabrice Bourland prend un malin plaisir à confronter son duo de détectives aux créatures fantastiques les plus classiques (fantôme, morts-vivants, loups-garous…), pour des enquêtes qui trouveront en grande partie (mais pas que) une explication rationnelle.

Comme toute bonne série de détectives, il n’est pas nécessaire de lire les enquêtes dans leur ordre de parution (même si, pour le moment, elles se suivent d’un point de vue chronologique). Hollywood Monster est d’ailleurs idéal pour découvrir la série, puisque l’idée de nos deux détectives au début du roman est de faire un break et de prendre un peu de recul par rapport à leurs dernières affaires. Nous sommes en 1938, la guerre approche, les tensions s’exacerbent. Quoi de mieux pour Singleton et Trelawney fatigués de leurs dernières enquête de changer de continent. Cela fait un moment qui n’ont pas revu le sol américain, et un de leur ami travaille dans le milieu d’Hollywood. Évidemment, une rencontre inopportune les conduira dans une enquête à risque, dans les coulisses du cinéma d’avant-guerre.

A propos de Christophe

Avatar
Mais que n'a-t-il pas fait pour le club Présences d'Esprits ? Secrétaire, présidents, préposé au courrier, manutentionnaire, maquettiste, correcteur... Il ne compte ni son temps, ni son argent. Ah si, tiens, il n'a jamais été trésorier... Trop dépensier sans doute.

Consulter aussi...

Interview Delirium 4 : Richard Corben

Ces premières expériences m’ont montré ce que beaucoup d’autres savaient déjà : qu’il y a de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.