Accueil » Exposition » Exposition Golem ! Avatars d’une légende d’argile au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme

Exposition Golem ! Avatars d’une légende d’argile au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme

Affiche de l’exposition Golem ! Avatars d’une légende d’argile Visuel : Paul Wegener, Le Golem, comment il vint au monde, 1920. Deutsche Kinemathek, Berlin © succession Paul Wegener

Le Golem, mythe juif et figure majeure de la littérature fantastique, est plus que jamais présent, dans un imaginaire de plus en plus mondialisé.

À l’origine, le Golem est un être d’argile animé à l’aide de lettres sacrées. On le représente souvent comme un géant aux pouvoirs surhumains, et il n’a cessé de fasciner au fil du temps.

Durant le Moyen-Âge et la Renaissance, seuls les mystiques le connaissent, cherchant les opérations magiques qui lui donneront vie. Au XIX° siècle, la légende devient populaire avec un Golem qui soulage la communauté juive et lui épargne les persécutions, jusqu’à ce que la créature se retourne contre son créateur.

La figure du Golem captive les artistes, pour qui elle est une métaphore de leur propre œuvre, à laquelle ils tentent de donner vie.

Ambivalent de nature, le Golem fascine encore de nos jours, en ce qu’il permet de penser un avenir où l’homme perd le contrôle sur ses inventions.

136 œuvres vous attendent dans cette exposition, explorant le thème du Golem dans la peinture, le dessin, la photographie, le théâtre, le cinéma, la littérature, la bande    dessinée et le jeu vidéo. De la présentation d’un remarquable manuscrit de 1612 à la projection d’extraits de Terminator 2, c’est tout cet univers que vous présente le musée d’art et d’histoire du Judaïsme.

Commissariat : Ada Ackerman, Thalim-CNRS et Paul Salmona, mahJ

  • Du mercredi 8 mars au dimanche 16 juillet 2017
  • Hôtel de Saint-Agnan 71 rue du Temple 75003 Paris
  • Mardi au Vendredi de 11 h à 18 h, Samedi et Dimanche de 10 h à 18 h

A propos de Syl

Syl

Fervente adepte des cultures de l’imaginaire (et des autres), curieuse de tout (et du reste), boulimique du verbe (qui a dit, mais pas que ?), enfin et accessoirement présidente du concours Visions du Futur (pots de vin acceptés).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *