Accueil » Actualités » BD/Roman/revue/jeu » Éditions J’ai Lu : sorties de novembre 2017

Éditions J’ai Lu : sorties de novembre 2017

Les Éditions J’ai Lu nous proposent pour ce mois de novembre (que l’on ne sait même plus espérer froid, chaud ou de saison) une sélection de romans de l’imaginaire qui sortent à point nommé pour les Utopiales à Nantes. Les amateurs d’Orson Scott Card et autres petits auteurs comme Stephen King devraient être ravis !

ANN LECKIE
Les chroniques du Radch 2 – L’épée de l’Ancillaire
Parution le 8 novembre 7,80 € – 384 p.

Prix Hugo 2014 (pour le premier volume de la trilogie)

Breq sert celle qu’elle avait juré de détruire, la Maître de l’empire radchaaï. Cette dernière lui a confié la mission de protéger la famille du lieutenant Awn, celle-là même qu’elle a assassinée vingt ans plus tôt. Mais la tâche va se révéler plus ardue que prévu : intrigues politiques, tensions sociales, violences de toutes sortes… La situation est explosive et la présence d’une traître dans les rangs fausse encore plus la donne.

 

ORSON SCOTT CARD
Pisteur, livre 3
Parution le 8 novembre 8 € – 576 p.

Une course contre la montre, le pari de la dernière chance

Rigg a appris une chose : on ne peut pas tout défaire et chaque action sur le temps aura des conséquences, chez lui, ou chez les autres… Le pisteur et ses compagnons se trouvent face à un cas de conscience : si leur monde est en sursis, faut-il raser les murs ? Doivent-ils se rendre sur Terre pour renverser l’ordre établi ? Mais serait-il juste de détruire un univers pour en sauver un autre ?

 

 

STEPHEN KING
Colorado Kid
Parution le 1 er novembre 5 € – 160 p.

Un hommage à Raymond Chandler et Agatha Christie

Pour deux vieux busards tels que Dave Bowie et Vince Teague, la présence dans leur petit hebdo de Stephanie McCann est un bain de jouvence. Et comment donner à l’exquise stagiaire l’envie de rester, si ce n’est en lui révélant l’insoluble énigme qui les tenaille depuis vingt-cinq ans ? Cet homme retrouvé mort dans des circonstances insolites et inexplicables livrera-t-il son secret à la jeune fille ?

 

 

CHRISTOPHE ARLESTON
Le souper des maléfices
Parution le 8 novembre 6,90 € – 352 p.

Par l’auteur de la célèbre bande dessinée Lanfeust de Troy

Quand Zéphyrelle se voit confier sa première mission d’espionnage, et par le dynarque de Slarance en personne, elle ne sait si elle doit se réjouir. Car derrière cet insigne honneur se profile une inquiétante réalité : tous les autres agents, dont les plus chevronnés, se sont fait tuer en suivant la piste de l’odieux trafic de blé qui empoisonne la cité. Qui ? Comment ? Pourquoi ? Autant de questions auxquelles la jeune femme doit trouver des réponses, en essayant, si possible, de rester en vie. Ce que la présence persistante d’un jeune cuistot empoté et transi d’amour rend encore plus délicat…

A propos de Mourad

Mourad

Participe au comité de lecture d’AOC (qui a dit pas régulièrement ?) et donne des coups de main sur le site ou sur tout un tas d’autres sujets (qui a dit c’est trop vague ?).

Consulter aussi...

Je suis Providence

Les amis des éditions ActuSF se lancent à nouveau dans un projet de grande envergure. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *