« Des auteurs de science-fiction recrutés par l’armée pour anticiper les conflits de demain »

Ce n’est pas de l’utopie. Le ministère des Armées confie à une équipe d’auteurs de science-fiction français la mission d’anticiper les scénarios de potentiels conflits de demain !

Le vendredi 4 décembre 2020 Florence Parly, la ministre des Armées, à l’occasion du Forum innovation défense a lancé officiellement la Red Team. La Red Team ce sont dix auteurs de science-fiction recrutés pour anticiper les futures crises géopolitiques et ruptures technologiques afin que les militaires puissent mieux s’y préparer.

Il faut savoir que l’armée américaine recrute depuis les années 1950 des écrivains de science-fiction. En 2013, par exemple, le corps des Marines a embauché Max Brooks, l’auteur du livre de zombies, devenu film, World War Z. Cette alliance, auteurs d’anticipation et officiers chargés de la prospective, est tout sauf un gadget, explique l’universitaire bordelaise, spécialiste de science-fiction, Natacha Vas-Deyres : « Les zombies sont une allégorie de la maladie. Dans les cellules de prospective de l’armée, les grandes pandémies mondiales sont évoquées comme un risque majeur pour toute la planète, et on a bien vu en 2020 que c’était parfaitement le cas. »


La Red Team a été constituée, comme l’a expliqué le général Bertrand Ract-Madoux, ancien chef d’état-major de l’armée de terre, et anciennement en charge de la prospective et de la stratégie militaire : « c’est une démarche qui est aussi humble que de se dire : ‘Si nous profitions des cervelles des autres.’ Parce que, notamment avec les auteurs de science-fiction, que ce soit Jules Verne, Orwel, etc, on se rend compte que 20 ans avant, un cerveau, quelque part, avait imaginé ce qui marque notre vie d’aujourd’hui ». Pour lui, le concept est « une excellente idée ».

La mission qui a été confiée aux auteurs de science-fiction de la Red Team est de se projeter dans un temps très long afin d’envisager un monde pour l’instant imaginaire mais tout de même réaliste, afin d’aider les militaires à sortir du cadre et penser autrement.

« Ce n’est pas un gadget. Notre but est d’être surpris, challengé. On s’attend à ce que les auteurs nous inventent des sociétés auxquelles on n’aurait pas pensé, des modèles d’armées qui nous surprennent et des armes qui n’existent pas encore. À nous ensuite de nous organiser pour pouvoir répondre à ces futures menaces », a expliqué Emmanuel Chiva, le patron de l’Agence de l’innovation défense, affiliée à la Direction générale de l’armement (DGA).

Finalement, la Red Team ne sera pas seulement composée d’écrivains et d’écrivaines de science-fiction, des scénaristes, dessinateurs ou encore designers de science-fiction en font aussi partie. Voici les noms de ces dix spécialistes choisis :

Xavier Dorison, scénariste et coloriste (Les brigades du tigre, la série de bandes dessinées Undertaker ou Long John Silver) ; Laurent Genefort, écrivain de science-fiction et de fantasy (Omale, et le cycle de romans de space opéra qui en découle) ; Virginie Tournay, directrice de recherche au CNRS en science-politique et en sociologie de l’innovation, biologiste de formation mais aussi autrice de science-fiction (Civilisation 0.0) ; Xavier Mauméjean, auteur de science-fiction, touchant également aux genres fantastique et policier (Les Mémoires de l’Homme-Éléphant, La Vénus anatomique) ; Romain Lucazeau, auteur de SF et agrégé de philosophie (Latium) ; DOA, auteur de romans noirs (Pukhtu, Citoyens clandestins).


Pour illustrer les travaux, ont été choisi : François Schuiten, dessinateur de bande dessinée et scénographe (Les cités obscures, le cycle des Terres creuses) et Jeanne Bregeon, étudiante en design d’interaction à Strate École de Design.
Signalons que deux écrivains, ont préféré garder l’anonymat en restant sous pseudonyme : Hermes et Capitaine Numericus.


Parmi les thèmes choisis pour le pilote du projet, la « saison zéro » qui débutera en janvier 2021, figurent la cybersécurité, les nations pirates, le quantique, les nouvelles ressources stratégiques ou encore le réchauffement. Toutefois, les résultats des travaux ne seront pas présentés au public, certains devant rester classifiés. Lors de la présentation, Florence Parly, la ministre des Armées a lancé à l’équipe : « Étonnez-nous ».

A propos de Christian

L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consulter aussi...

« Des timbres pour la science-fiction ! »

La société Royal Mail (opérateur postal du Royaume-Uni) vient de produire une série de 6 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.