« Déracinée » de Naomi Novik

Agnieszka et Kasia sont deux amies inséparables. Si Agnieszka est une jeune fille vive et débrouillarde, patiente et intrépide, c’est Kasia qui est le soleil de la vallée, son intelligence, sa gentillesse et son charme sans pareil attirant tous les regards. Pourtant les deux amies savent que le temps de se quitter est venu.

Le moment approche où une jeune fille de la vallée va être choisie et emportée dans sa tour par un sorcier, surnommé le Dragon, qu’elle servira pendant dix années. Et à Dvernik, tout le monde sait, et elles aussi, que c’est Kasia qui va être choisie, car c’est la plus belle et la plus intelligente que réclame le mage en échange de sa protection contre les assauts du Bois. Ce lieu maléfique entre tous, qui regorge d’êtres malfaisants, attaque la vallée jour après jour et tente de l’envahir, et seul le Dragon peut endiguer sa progression et permettre aux habitants de rester.

Mais au moment du choix, le sorcier, inhabituellement, hésite, et malgré sa réticence apparente, il délaisse Kasia et entraîne Agnieszka. La jeune fille est désespérée et ne comprend pas pourquoi c’est elle qui a été choisie. Et si ses capacités à se sortir de toutes les situations étaient la cause de ce choix étrange ? Il va lui falloir faire preuve de courage et d’intelligence pour surmonter sa peur, et faire face à son destin.

Voici le lecteur plongé au cœur d’un conte de notre enfance : un méchant sorcier enlève une pure jeune fille qui attend le prince qui viendra la délivrer. Mais ça, c’est la version bien connue ! Or ici tout est bien différent : finalement le sorcier n’est peut-être pas si méchant qu’il en a l’air, la jeune fille pas si naïve et éplorée qu’on pourrait s’y attendre, et le prince pas franchement recommandable !

Les personnages du conte sont bien présents, mais se retrouvent à contre-emploi, et l’histoire, racontée du point de vue d’Agnieszka, est vraiment intéressante. Quant au Bois, l’adversaire séculaire de la vallée, il est original et j’ai beaucoup aimé la façon avec laquelle il est mis en scène.

Sorcellerie et magie, meurtres, alliances et guerres, amour et amitié, tous les ingrédients d’une grande saga de fantasy sont réunis dans ce roman destiné à un public de jeunes adultes, mais qui séduira aussi un lecteur plus âgé amateur de belles romances fantastiques.

Déracinée a été récompensé par le Prix Nebula, le Prix Locus, le Prix British Fantasy, et a été finaliste du Prix Hugo.

Chronique de Michelle ‘1642’ Gagnère

Nous en pensons

Notre avis

3,8

Sorcellerie et magie, meurtres, alliances et guerres, amour et amitié, tous les ingrédients d’une grande saga de fantasy sont réunis dans ce roman destiné à un public de jeunes adultes, mais qui séduira aussi un lecteur plus âgé amateur de belles romances fantastiques. Déracinée a été récompensé par le Prix Nebula, le Prix Locus, le Prix British Fantasy, et a été finaliste du Prix Hugo.

User Rating: Be the first one !

A propos de Christian

Christian
L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consulter aussi...

« Les compagnons de l’ombre tome 21 » anthologie

Jason Scott Aiken ouvre cette anthologie avec Galazi dans la ville enchantée, une aventure faisant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.