Accueil » Chroniques de livres » « Coup de tabac » de Terry Pratchett

« Coup de tabac » de Terry Pratchett

Coup de tabac-Terry PratchettTerry Pratchett a accédé à la notoriété grâce aux « Annales du Disque-Monde » en 1983. Depuis, son succès n’a fait que croître, au point que la reine d’Angleterre l’a anobli en 2008. Il n’est devancé dans le cœur de ses compatriotes que par J. K. Rowling, l’auteur de la série Harry Potter. Malheureusement, atteint d’une forme rare de la maladie d’Alzheimer, il a entamé en 2011, année où il a écrit Coup de Tabac, une procédure de suicide assisté.

Pour ceux qui l’ignoreraient, le Disque-Monde est une planète plate, posée sur le dos de quatre éléphants, eux-mêmes dressés sur une tortue immense traçant son chemin à travers l’espace. L’une des villes les plus importantes de ce monde est Ankh Morpork. Elle est gouvernée par le Seigneur Vétérini, qui pourrait facilement donner des cours de politique à Machiavel et les services de police (le Guet) sont dirigés par Samuel Vimaire.

Ce personnage est apparu dans Au Guet, où il était un commissaire fatigué et alcoolique. Dans Le Guet des orfèvres, il devient commissaire divisionnaire, puis duc d’Ankh dans Va-t-en guerre et ambassadeur d’Ankh-Morpork dans « Le Cinquième Éléphant« . Une promotion sociale fulgurante due en partie à un mariage d’amour et en partie aux intrigues du Seigneur Vétérini. Quoique membre de l’aristocratie, il reste toujours au fond de son cœur un homme de la rue, fervent défenseur de l’égalité sociale.

Le voici maintenant contraint par sa femme à prendre des congés à la campagne, au domaine Ramkin, propriété de son épouse Madame la Duchesse. Il est accompagné de sa famille et de son majordome, Villequin, un individu aux surprenants dons d’assassin. On l’a déjà dit, Vimaire est un homme de la rue. Alors, la campagne, avec ses paysages insupportablement champêtres et ses bruits incompréhensibles, le met très mal à l’aise dans un premier temps. Mais un évènement vient lui rendre son équilibre : il découvre un cadavre et démarre une enquête qui l’entraînera bien plus loin qu’il n’aurait pu l’anticiper. Il réformera la police locale, obtiendra des droits civiques pour les gobelins (une espèce tellement méprisée qu’elle est réputée venir après le cancrelat dans l’ordre naturel des choses) et aidera son fils dans ses études de scatologie.

Comme d’habitude avec Pratchett, on ne s’ennuie pas et on sourit souvent. Néanmoins, cet opus des « Annales du Disque-Monde » se révèle moins original que la plupart de ses prédécesseurs. Vimaire est devenu prévisible, les gobelins sont quelque chose comme la dixième race pour l’intégration de laquelle se bat le duc, et certains clins d’œil familiers devenus presque indispensables au fil du temps brillent par leur absence. Si l’on ajoute à cela de nombreuses références aux tomes précédents, « Coup de Tabac » n’est vraiment pas le livre par lequel commencer à lire cette série !

Quant aux connaisseurs, inutile de le leur recommander : ils l’ont déjà lu !

Chronique de Frédéric Bonneville

macaron_pde76

Nous en pensons ...

Notre avis

3.8

Comme d’habitude avec Pratchett, on ne s’ennuie pas et on sourit souvent. Néanmoins, cet opus des « Annales du Disque-Monde » se révèle moins original que la plupart de ses prédécesseurs.

User Rating: Be the first one !

A propos de Mourad

Mourad
Participe au comité de lecture d'AOC (qui a dit pas régulièrement ?) et donne des coups de main sur le site ou sur tout un tas d'autres sujets (qui a dit c'est trop vague ?).

Consulter aussi...

Pénombres n°6 : « Mondes virtuels, monde réel » – Association Transition

Alors que les cinq premiers numéros du fanzine Pénombres étaient imprimés, ce numéro 6 se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.