« Contes des nuits de sang » de Laurent Mantèse

Le fantastique c’est ça : une irruption de l’irrationnel, de la peur, dans un monde qui, au départ, paraissait normal, conforme aux règles de la physique et de l’habitude. Dans chaque récit de ce volume, un narrateur ordinaire se trouve confronté à des personnages ou des faits aberrants : un tueur en série qui veut transmettre son « apostolat », un loup-garou, un monstre marin…

Inutile de déflorer les surprises ou les retrouvailles (car certains récits reprennent des thèmes plus ou moins classiques, en particulier le dernier qui justifie la présence du livre chez cet éditeur) qui vous attendent avec ces sept récits.

Dans chacun des textes, le narrateur découvre peu à peu, et fait découvrir au lecteur, l’horreur qui se cachait dans une réalité apparemment ordinaire. Sans doute sont-ils prédestinés à cette découverte, car il arrive, particulièrement dans le premier récit, que leurs réactions aux premières rencontres avec l’étrange soient assez distinctes de celles qu’on attendrait de n’importe qui ; mais face aux monstres qu’ils vont rencontrer, les narrateurs comme les lecteurs, ne sont-ils pas dès le début des cas à part ?

Rencontrer le fantastique n’est peut-être pas possible à n’importe qui… Il est clair que Laurent Mantèse est capable de le rencontrer, et d’emmener ceux qui le veulent à cette rencontre.

Chronique de Georges BORMAND

Check Also

« Tschaï, Retour sur la planète de l’aventure » de Raphaël Albert, Étienne Barillier, Jeanne-A. Debats, Adrien Tomas

Le cycle de Tschaï est une tétralogie de Jack Vance, publiée entre 1968 et 1970, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.